Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/10/2013

Canal du Midi : Quel est son avenir maintenant?

Canal du Midi : Quel est son avenir maintenant ?

 

Saint du jour :                   

Contrepèteries :   Voulez-vous compter mon tas

                                 Votre recteur est un grand bonhomme

                                 Vive la France, malgré la paresse

                                 Une verte auto magique

Dicton Français :   Le propre de la médiocrité est de se croire supérieur (La Rochefoucauld)

Dicton Juif :            L’homme honoré est celui qui honore les autres.

Dicton Africain :    Après la guerre ce n’est pas la paix, c’est souvent le nettoyage.

Proverbe Chinois :      La perle précieuse provient d’une vulgaire huître.

Dicton du jour :

 

Trop aboyer fatigue les oreilles les plus attentives.

Roger Molinier

 

 

Il est une chose dont tout le monde parle au moment des élections mais pour laquelle personne ne fait quoi que ce soit, L’AVENIR DU CANAL DU MIDI.

A dire vrai, s’il n’y avait que son avenir qui était trouble et incertain ! Tout est incertain lorsqu’on parle de ce monument. Regardez sur vos différents médias et sur les journaux en particulier, on ne vous montre que le beau côté du canal alors que ce sera bientôt du passé une fois l’abattage des platanes effectué. Je fais partie de cette génération qui n’aura plus l’occasion de voir la splendeur de ce monument classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et c’est sans doute pour cela que je m’inquiète encore plus de son avenir. Les futures générations auront-elles l’occasion de profiter de ses paysages et de son ombre ?

 

Péniche Haricot Noir.jpg

 

Je l’ai démontré dans d’autres billets, les Voies Navigables de France sont totalement incompétentes pour entretenir et mettre en valeur ce monument (et même pour entretenir les voies d’eau Françaises). Les VNF savaient dès leur création en 1991 que le chancre coloré était présent le long du Canal du Midi puisque des témoignages attestent sa présence dès 1985.

Elles n’arrêtent pas de mentir sur l’état du monument, sur leurs interventions, sur les coûts. Que connaissez-vous du Canal du Midi ? Ce qu’en racontent les Voies Navigables de France avec la complicité des journaux dont les seules informations visibles ont toujours pour origine les VNF. Personne n’a cherché à vérifier le chiffre de 200 millions pour les platanes, et pourtant si vous regardez les chiffrages, tout est faux, le nombre d’arbres utilisé pour l’estimation (90.000 au lieu de 42.000 comme annoncé), les coûts unitaires sans réel fondement, jusqu’au nombre de kilomètres du Canal du Midi, chiffre connu de tout le monde, qui est totalement surestimé, 345 kilomètres au lieu de 241.

Et le mécénat ? Mon Dieu quelle rigolade. Une Entreprise Publique déjà incapable de faire son travail et qui va faire la quête à la sortie des écluses. Là encore, je le maintiens depuis un certain temps, le Canal du Midi n’est pas le Château de Versailles et les VNF ont encore menti en utilisant les journaux et de faux sondages, à les entendre, 75% des gens étaient prêts à donner pour le canal, et où en sommes-nous actuellement ?

 

Péniche Tourmente.jpgQuant à son utilisation, tous les 5 ans, on entend qu’une étude va être faite, non seulement pas les VNF, mais aussi par les Conseils Régionaux. Ce qui est incompréhensible, c’est de constater que même en l’absence d’études, les VNF arrivent encore à noter sur leurs résultats annuels, des chiffres correspondant à cette étude. Tout le monde sait que pour que la Canal du Midi continue à vivre et à exister, il faut un retour à une navigation minimum donc à un retour au fret. Mais qu’a-t-il été fait pour qu’on puisse revenir à un fret minimum nécessaire à l’auto entretien de la cuvette ? RIEN, pas la moindre étude. Et pourtant, comme d’habitude, vous avez des gens pour vous annoncer qu’ils ont des idées, un marché du Canal, des livraisons par péniches et vélo, transporter des poteaux ou des ordures ménagères. De tout cela je parlerai plus en détail dans un autre billet car là encore il y a des choses à dire. Mais quand est-ce que nos politiques penseront à mettre sur la table de négociations, une étude complète quant à l’utilisation, commerciale et touristique, financière, paysagère, technique. Qu'attend-on pour vérifier ce que font les VNF? 

 

LES PRINCIPALES MALADIES DU CANAL DU MIDI ONT POUR NOM : VOIES NAVIGABLES DE FRANCE ET ABSENCE DE DÉCIDEURS