Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/03/2014

Ces élus qui coûtent cher à la France et aux contribuables.

  

électorat01.jpg

Alors que le gouvernement doit faire des économies, alors que les collectivités locales dont les mairies devraient donner l’exemple, que voit-on dans cette campagne électorale ? D’un côté des maires de petites communes qui ont de plus en plus de difficultés à faire leur travail et à trouver des subventions pour leurs budgets, de l’autre les maires de communes importantes qui continuent sur leur lancée en promettant monts et merveilles à grands coups de milliards d’euros.

Prenons l’exemple de Toulouse, ville que j’habite. A ma gauche le Maire sortant, qui, à part rendre le centre-ville plus agréable, il faut le reconnaître, n’a rien fait pour améliorer le reste, ni les transports, ni la propreté, ni le social, quant à la sécurité, n’en parlons pas, Toulouse se rapproche de plus en plus de sa grande sœur Marseillaise. Pourtant nous avons droit à de nouvelles promesses, toutes plus somptuaires les unes que les autres, ligne de tramway alors que rien ne l’impose, un téléphérique qui ne servira à rien et j’en passe et des meilleurs. A ma droite, c’est encore mieux, on voit revenir un serpent de mer appelé « grand contournement », une nouvelle ligne de métro mal dessinée. Mais que ce soit à gauche comme à droite, on se garde bien de dire combien cela coûtera, et si par mégarde, on vous indique un prix, il conviendra de majorer de au minimum 50% pour avoir le juste prix. Eh oui, en ces temps d’élections, les économies ne sont pas à l’ordre du jour.

Et pourtant, un nouveau coup de semonce vient d’être envoyé à la France et cette fois-ci par l’Europe elle-même, mais que faire devant cet immobilisme des partis politiques et cette soif de faire profiter d’avantages à tous les copains ?

On a pu voir une loi (sera-t-elle mise en place, ce n’est pas certain) contre les cumuls, loi qui ne règle en rien d’ailleurs les dits cumuls, mais seulement une partie infime. C’est la seule chose qu’on ait pu voir depuis l’arrivée de « Moi Président ». Ce serait pourtant tellement plus simple, plus efficace et plus économique pour le contribuable de revoir le mille-feuilles électoral qui coûte si cher. Plus de 650.000 élus, soit une personne sur 100 est un élu dans notre pays, aux municipales 2014, 926.000 candidats pour 44 millions d’électeurs, des villes comme Narbonne, Carcassonne, Béziers ont autant voir plus de conseillers municipaux que des villes comme New-York, Los Angeles. La France vit au-dessus de ses moyens à cause d’élus trop nombreux, sans aucune responsabilité et trop grassement payés et cette année électorale aurait été un bon test pour commencer à donner un coup de pied dans la fourmilière des élus.

Les questions que se posent les électeurs sont pourtant simples, à quoi servent certains élus et à quoi sont-ils payés, pourquoi d’aussi nombreuses élections ???

A quoi sert le Sénat ? Plus de 350 millions d’euros plus tous les à-côté pour ne servir à rien.

A quoi sert la nouvelle tranche de jambon appelé intercommunalité ? Au départ elle devait permettre des économies mais par un savant retournement de la part des élus, elle coûte de plus en plus cher et rajoute à la cacophonie organisationnelle de la France.

A quoi servent les doublons département/régions ? A faire plaisir à un maximum de copains tout en multipliant les budgets, donc les impôts.

A quoi servent 36.000 communes, surtout depuis qu’on ne les subventionne plus ?   A titre de comparaison, il y a 12.000 communes en Allemagne et 8.000 en Italie et seulement 1900 en Belgique.

A quoi servent autant de conseillers municipaux ? Savez-vous quel est l’utilité de chacun d’entre eux dans votre ville ? Savez-vous combien ils coûtent ?

Et maintenant on vient de nous créer les super-métropoles, au nombre de 12. Quelle sera leur utilité ? Combien cela coûtera-t-il aux contribuables.

 

electorat02.jpg

 En laissant les copains de côté et avec peu d’imagination, on peut passer de 650.000 élus à 200.000 sans aucun problème et ce ne seront pas 450.000 chômeurs en plus puisque normalement ce sont des citoyens comme vous et moi.
Quelle simplification, quelles économies, quelle efficacité, mais tout cela va contre l’intérêt de nos politiques.

 

 

 

27/01/2014

Brèves de comptoir : Les infos de la semaine vues par un râleur.

 Egalité des territoires : Des régions fortes sans toucher les départements, surtout ne rien toucher du tout, c’est toute la finesse de notre Président que de lancer des réformes sans y avoir réfléchi. Quant aux financements, on verra plus tard la faisabilité.

 Hollande Gayet : L’affaire laissera des traces disent les médias. C’est certain que nous sommes la risée des étrangers et particulièrement des Anglais et Américains.

 Hollande se Merkelise : Il épouse l’économie sociale de marché nous disent tous les médias, ce serait étonnant, François Hollande n’épouse jamais et ce n’est pas Merkel qui le fera changer d’habitudes.Hollande001.jpg

 Obama : Il confirme que l’espionnage va continuer. Ce sont les espions Américains qui ont averti Closer.

 Loi Veil et IVG : Cela devient dramatique de voir comment ce gouvernement casse tout sous prétexte de réformer. Toucher les lois dont personne n’a jamais eu à redire, c’est vraiment le grand n’importe quoi.Hollande003 ivg.png

 Dakar 2014 c’est fini : Ah bon ? Mais il avait commencé ? Il paraît que l’an prochain, le Paris Dakar partira de Moscou pour rallier Pékin et il sera rebaptisé Pékin Express.

 Hollande en Corrèze : Pas de déambulations, pas de tour au marché, pas de bains de foule. Mon Dieu que c’est triste la vie d’un homme seul !! Des Corréziens disaient qu’il fallait qu’il se fasse tout petit. Déjà qu’il n’est vraiment pas grand, qu’est-ce que ce sera !

 Gayet : 75% des Français donnent raison à Hollande de n’avoir pas parlé lors de sa conférence de presse…. mais 100% des Français en parlent encore.

 Marseille et Bouches du Rhône : Déjà 2 morts, abattus à la Kalashnikov et cela en moins de 20 jours. Tout le monde commence déjà à prendre les paris, va-t-on battre les records précédents ? C’est bien parti !

 Toulouse les Izards : Depuis Mohamed Mehra, c’est le quartier à la mode pour les fusillades, Marseille-sur-GaronneLe match est lancé, Marseille 2 (morts) Toulouse 1.

Égalité Hommes/femmes : La Politesse voudrait qu’on dise Femmes/Hommes, mais l’exemple nous vient de….Centrafrique, pays où la France intervient et qui place une femme à la tête du pays. A quand Julie Gayet Présidente….. ?

 IVG : Institut des Vieux Gâteux aimerait qu’on supprime le mot détresse quand on parle des retraites et de la condition de certains retraités.

 Baisse des impôts : Après l’annonce faite par François Hollande et par bravade, Michel Sapin annonce que ce n’est absolument pas certain. Alors qui croire, Dieu ou ses Saints. Finalement il n’y avait rien dans les annonces faites par notre Président.

Hollande002.gif

Les vols et agressions en augmentation : C’est chaque année la même chose et à chaque élection, tous les candidats promettent une priorité pour la sécurité. Des mots, encore des mots, c’est fou le nombre de Hollande que nous avons en France !

 Vols et agressions (suite) : Jusqu’à 17,7% d’augmentation de vols avec effraction dans les résidences secondaires. J’ai une solution mais c’est une solution à la François Hollande, supprimons toutes les résidences secondaires.

 Les ondes sont nocives : Avec la 4G retour en force des chiffres de la nocivité des ondes et on peut entendre des candidats aux mairies devenir anti-ondes. J’en connais qui se déclare anti-ondes alors qu’ils sont pro-éolien, il faudrait s’entendre !

 Loi sur l’exposition aux ondes : Que voilà encore une loi totalement inutile car sans aucune substance, loi voulue par les écologistes qui massacrent la France à tire larigot. Ah si, si vous ne voulez pas avoir d’effets néfastes des ondes de votre téléphone, changez parfois d’oreille pour écouter, la loi vous y oblige.

 Hollande au Vatican : Une bombe explose à Rome, soyons sérieux, Ségolène, Valérie, Julie, tout juste un gros pétard.

 Hollande à Rome (bis) : Bonjour François, je viens me confesser, mais n’as-tu pas peur que je te mente comme à tous les Français ?

 Sondages : Et un de plus concernant l’indice de satisfaction des Français pour les services publics. Depuis le début de l’année, j’ai compté déjà 18 sondages, à quoi ça rime, surtout que je ne connais personne qui ai eu à répondre à un sondage. Alors à quoi ça sert et qui est sondé ?

 Découpage des régions : Nous pouvons voir actuellement toutes les supputations possibles et imaginables, 5, 10, 12, 15 ou 17 régions. Maintenant les politiques ont au moins un savoir-faire, coloriage et découpage. Vous verrez, bientôt ils sauront lire et écrire !

 

 

 

A part cela, rien, absolument rien, des morts en Ukraine, en Syrie, en Egypte, en Libye, quelques-uns en Afghanistan, en Irak, en Centrafrique, au Soudan, à Marseille,  aux Izards à Toulouse, des morts lors d’inondations, d’attentats, de guerres, d’accidents. La routine quoi !

 

 

 

10/01/2014

Canal du Midi : un avenir plus qu'incertain!

 Et tout à coup, plus de nouvelles, plus rien. Seules sont reprises les sempiternelles news émanant de Voies Navigables de France et reprises pendant des mois par tous les journalistes en mal d’informations. Actuellement, les journalistes nous abreuvent de la même nouvelle, le mécénat et les entreprises, mais aucune nouvelle des sommes données par ceux qui, paraît-il, font partie du club des mécènes, aucune nouvelle des sommes données par les particuliers depuis maintenant plus de 9 mois, aucune nouvelle des sommes allouées par l’État et les collectivités locales, et toujours aucune nouvelle concernant un calendrier des plantations.

canal01.jpg

Le Canal comme on l'aime, avant les VNF


J’ai retrouvé en regardant mes archives dans lesquelles figurent les très nombreuses chartes, études, livres blancs et autres déclarations d’intentions, une déclaration d’une personne se disant politique, si tant est que EELV fasse de la politique. Cette déclaration qui date de Mars 2011, il y a donc 3 ans, démontre  l’incapacité des politiques,  l’incompétence des VNF ainsi que les nombreux mensonges entourant la gestion des voies d’eau en France.

Cette déclaration qui pourtant contient d’excellentes idées ainsi que des remarques dénotant une bonne connaissance de la situation, n’a eu pour but que de se faire plaisir pour la personne qui l’a écrite et rejoint exactement les autres déclarations d’une autre élue écologiste au Parlement Européen. On en parle au moment des élections puis plus rien pendant 6 ans. Qu’a-t-il été fait depuis cette note du 18 Mars 2011 ? RIEN, ABSOLUMENT RIEN, et pourtant cette personne trônait parmi les personnalités du très inutile Congrès Mondial des Canaux et Voies d’Eau.

On peut toutefois y apprendre que les VNF se sont déchargées sur les collectivités locales et on peut même se demander à quoi sert cet Établissement Public. Dans Toulouse par exemple, il existe ce qu’il est appelé des conventions de superpositions de gestion entre la ville de Toulouse, La communauté urbaine et les VNF. C’est la ville qui aménage les chaussées, rues, pistes cyclables, nettoie et entretient les espaces verts des berges et même nettoie le miroir du canal. Alors que reste-t-il à faire pour les VNF, entretien des écluses, entretien des consolidations de berges (non fait comme on peut le constater), désenvasement (non fait comme on peut le constater lors des périodes de chômages). Cela coûte très cher pour un Établissement Public qui ne fait rien, surtout que nous payons des impôts pour entretenir cet Établissement et nous payons d’autres impôts locaux pour effectuer le travail non fait par ce même Établissement. D’autres exemples ? Il existe une même convention de superposition entre le Conseil Général de l’Aude et les VNF pour fournir les plans d’arbres pour la replantation, 21000 arbres sur les 42000 prévus sans que les VNF n’aient défalqué le moindre euro de la somme de 200 millions d’euros. Et de ces conventions, il doit en exister des centaines entre les diverses collectivités, régions, départements, communes, ce qui fait que les VNF ne sont plus responsables de rien quant à l’entretien du monument et des voies d’eau. Et pourtant le peu qu’ils leur reste à faire, n’est pas fait ou mal fait. Il suffit de voir comment a été traitée l’épidémie du chancre coloré, et le feuilleton continue actuellement avec les tests de vaccination.

canal02.jpgLe Canal de l'avenir revu par les VNF 

 

Comme il est dit dans la déclaration de Mars 2011 citée plus haut, le Canal a été saucissonné et les communes touristiques ont conventionné avec les VNF.

Plus on donne aux VNF, moins ils ont à faire et moins ils n’en font, tel est la conclusion. Alors que vont devenir le Canal du Midi et le Canal des Deux Mers avec un tel gestionnaire ? C’est une question qui n’est pas prêt d’avoir une réponse de la part des pouvoirs publics. Plus on tarde et plus l’avenir du Canal apparaît plus sombre surtout avec l’absence de mouvements sur les canaux pendant près de 7 mois de l’année et une approche économique très limitée.

 

24/12/2013

Brèves de comptoir : L'actualité vue par un râleur!

Il s’en passe des choses en cette fin d’année, et dire que bientôt, on va voir un pitre nous souhaiter ce qu’il est incapable de tenir. En attendant voici quelques « news » de la semaine, revues et corrigées par un râleur.

 

  • La libération de Khodorkovsky : Poutine échange un milliardaire qui lui faisait de l’ombre contre l’assurance d’avoir des Jeux Olympiques d’hiver sans histoire ainsi que de voir le monde diplomatique fermer les yeux sur les morts qui continuent à s’additionner en Syrie. Plus de problèmes concernant l’homophobie, les Femens, l’Ukraine, Poutine libère une ou deux personnes pour avoir les mains libres.

  • Les derniers sondages en France : Il paraît que la cote de popularité de François (mais non, pas le Pape !) remonte de 2 points. On se demande pourquoi puisqu’il n’a toujours rien fait de plus, alors qui sont ces 2% de nigauds qui font un cadeau de Noël avant l’heure. A moins que le sondage n’ait été fait auprès de sourds et malentendants et que la personne ayant traduit les réponses était la même que celle traduisant le discours de Obama lors des cérémonies en l’honneur de Nelson Mandela.

  • Hollande et ses déclarations fumeuses : Quel humour il a notre Président !! Dans un premier temps sa déclaration sur la reprise poussive qu’il faudra pousser. Ouaf  ouaf, c’est très amusant, surtout pour les chômeurs et ceux qui font la queue aux Restos du Cœur. Et que dire de la répartie sur l’Algérie. Le pire dans ce dernier cas, est qu’il s’excuse, ça frise l’incompétence et il faudrait le virer pour faute lourde.

  • Bayrou et le MODEM : On peut dire sans jeu de mot, qu’ils manquent de Pau. Se casser la main en faisant le mur alors qu’il a des places de VIP, sans commentaires. Et pendant le même temps, NKM vire les rares Modemistes de la liste des municipales de Paris sous l’œil bienveillant de Marielle de Sarnez. Voilà des élections qui sont encore bien parties pour le MODEM.

  • L’annonce de compressions à la SNCF : Les TGV sont trop chers, pas assez rentables, alors pourquoi tous les élus socialistes réclament à cor et à cri la venue du TGV dans leurs villes, que ce soit la grande fierté de Cohen à Toulouse et le maintien de la pression pour un TGV Paris Barcelone. Cela fera des trains vides en supplément. Et dans le même temps, annonce d’une baisse des effectifs de 1432 postes alors que les réseaux sont dans un état pitoyable et que le matériel devient obsolète. Bientôt, il faudra conduire son propre train en ayant payé le billet.

 Mais oublions tout cela et je :

 VOUS SOUHAITE UN TRÈS JOYEUX NOËL

 Hollande 001.jpg Hollande 002.jpg


 Il a vraiment une belle tête de Président, mais Président de quoi ??!!!

  

 

 

 

20/12/2013

listes des municipales : la course pour les incapables désirant une place au chaud.

 Les municipales commencent à ressembler à une foire dans laquelle on ne gagne pas un saucisson, une peluche ou une poupée gonflable mais le droit d’avoir son nom sur une liste de postulants.

 Dans les remises de prix annuelles, on commence par nominer puis ensuite il y a un vote et tout le monde de se demander comment se font les nominations. Dans les élections municipales, c’est exactement la même chose, il y a des nominations avant d’établir une liste. La seule différence c’est que l’établissement des listes ressemble  plus à une distribution de bons points  ou d’images qu’à l’élaboration d’une liste de personnes capables d’avoir des idées et de gérer une commune. Car il ne faut pas oublier qu’une commune se gère.

 Pour être nominé, il faut se faire voir et faire croire à sa valeur, bien souvent la seule valeur que beaucoup font miroiter à une tête de liste, c’est un apport conséquent de voix. Alors on peut voir actuellement les derniers préparatifs de certaines associations qui réclament des places dans les municipalités au nom de compétences qu’ils n’ont pas.

Des exemples ? A Toulouse, des personnes qui se bombardent Président de quartiers ou Président d’association, vont jusqu’à envoyer à Monsieur le Maire des idées aussi saugrenues que la réutilisation des boues du canal du Midi pour faire des murs anti bruits en des lieux inappropriés. A Montpellier, ce sont des représentants de minorités de quartiers qui veulent se faire entendre, alors on va frapper à la porte pour avoir des places au conseil municipal. Le meilleur du plus beau revenant sans conteste à une association occitane de Narbonne, forte d’une cinquantaine d’adhérents en tout et sur 2 départements, mais qui multiplie les articles dans les journaux locaux pour se rendre plus importants et qui réclame des places sur les listes de plusieurs grandes villes. Cette association qui se dit apolitique est en fait dirigée (si on peut appeler cela diriger) par 3 personnes dont un encarté EELV et un autre NPA, le troisième ne sachant pas s’il doit se faire photographier avec la droite ou la gauche. Qu’est-ce que ces gens si apolitiques peuvent amener à la ville de Narbonne, eux qui en 30 ans n’ont pas su avoir plus de 50 adhérents. Que vont-ils pouvoir amener à la tête de liste comme idées novatrices et comme électeurs ?

Lorsqu’on parle d’associations, il ne faut pas oublier certains partis dont l’impact électoral est faible, tel EELV, mais qui prennent beaucoup de places pour pas grand-chose. Il n’est qu’à aller voir les résultats de leur passage à Toulouse, des jardins publics avec des potagers, des rives de canal et de Garonne sans entretien, des herbes folles au nom de la biodiversité. Gageons qu’après avoir présenté une liste indépendante au premier tour, ils viendront quémander des places au deuxième tour.  

Alors? Est-ce pour cela que nos communes sont mal gérées? Il y a fort à parier, il y a trop d'incompétents dans les listes proposées.