Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/12/2013

Toulousains : La bonne gestion de votre municipalité!

 

IMGP1663.JPG

Habitant le quartier des Minimes, nous avons pu avoir la surprise de constater la réfection en cours d’un petit morceau de la Rue de Chaussas. En cela rien d’anormal, ce serait une bonne nouvelle en n’importe quelle autre occasion? Mais cette rue a déjà été refaite il y a environ 8 ou 9 ans et elle était en excellent état avant qu’elle ne soit défoncée il y a 10 jours. Vous pouvez d’ailleurs vérifier l’état des trottoirs qui n’ont pas été touchés. Alors pourquoi refaire le revêtement d’une rue en bon état ? C’est un premier mystère.

Mais là où c’est beaucoup plus alarmant quant à la gestion faite par notre municipalité, c’est lorsqu’on peut lire l’avis qui a été placardé et qu’on voit l’absence d’ouvriers sur le chantier. Sur le panneau, on peut voir notés le coût de 170.000 euros ainsi que le nombre d’heures, 2550 et la durée, 2 semaines. Un rapide calcul montre que pour faire 2550 heures en 2 semaines, soit 10 jours à 7,5 heures par jour, il faudrait 34 personnes sur le chantier à temps plein pour faire ce tronçon d’environ 300 mètres.

Hors, après avoir vu pendant 2 jours, une dizaine d’ouvriers sur le chantier, il n’en restait plus que 4 ou 5 pendant les 2 jours suivants et depuis plus personne. Le chantier n’est pas terminé et il ne reste que la couche supérieure à mettre en place ce qui ne devrait pas prendre beaucoup de temps et de personnes. Alors quid de ces 2550 heures de travail ? Il n’y a jamais eu 34 personnes sur le chantier et même loin s’en faut, au maximum 10 et pendant peu de temps. Quid également du coût exorbitant de 170.000 euros pour moins de 300 mètres de revêtement  d’une rue étroite à refaire ? Pour faire une comparaison, il en coûte environ 6 millions d’euros pour un kilomètre d’autoroute 2X2 voies en comptant les frais d’études, les frais d’expropriation ou d’achat, les ponts et les ouvrages d’art ainsi que toute la signalétique.

Comment sont passés les marchés de la Mairie en cette période pré-électorale ? A quoi sert l’argent publique lorsqu’on voit de telles énormités. Et cela s’ajoute à l’entretien de squats municipaux, entretien sur lequel nous reviendrons.

IMGP1665.JPG 

Est-ce que tous les citoyens sont traités à égalité ou bien y a-t-il des passe-droits liés à l’appartenance politique ?


DERNIÈRE MINUTE:  La chaussée vient d'être terminée, 6 personnes plus un chef de chantier se roulant les pouces pendant 2 heures. Total constaté d'heures de présence sur terrain: moins de 300 heures, nous sommes très,  très loin des 2550 heures de travail qui ressemblent plus à une publicité électorale.