Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/07/2014

Ils ont redressé la France, et de quelle façon!!!!

 

En 2012, les Députés et Sénateurs du Partis Socialiste (PS) ont édité un petit fascicule dont la première page était la suivante :

 img017.jpg

Je vous ferai grâce des feuillets suivants dans lesquels il était indiqué beaucoup de promesses faites et paraît-il, déjà réalisées. Ce petit fascicule avait été envoyé aux adhérents PS uniquement à ce qu’on dit, mais en cas de désaccord de la part de certains, l’intégralité des pages mensongères pourraient être publiées.

Toujours est-il que nous pouvons déjà voir les résultats d’une politique fantaisiste et sans idées ni consistance.

  

toureiffel01.jpg

 Ce qui est déjà réalisé avec la Tour Eiffel !

 

toureiffel02.jpg

 Ce qui est en devenir avec le Louvre !

 Il vaudrait mieux redresser nos politiques à coups de pieds ou l’on peut penser ou mieux, leur demander de virer de notre paysage. Mais surtout, ne recommencez pas à nous faire croire que vous faites quelque chose pour la France et pour les Français.

 La France fera bientôt partie des pays pauvres du monde, et grâce à qui ?

 

 

 

20/01/2014

Brèves de comptoir : L'actualité de la semaine vue par un râleur

Ballon d’Or : Bravo à Ronaldo mais bravo aussi à ces Français qui ne peuvent pas voir Ribéry. Est-ce à cause de Zahia, de son exil à Munich ou de sa cicatrice ? Si c’est à cause de Zahia, il faut espérer que ces mêmes bons Français ne pardonneront pas les écarts de qui vous savez !

Conférence de presse de François : Des mots, encore des mots, toujours des mots et des promesses. Changer de politique sans changer les femmes et les hommes du gouvernement, c’est comme mettre de l’essence à la place du gas-oil, ça va gripper et exploser. 28% de Français seraient, paraît-il,  très satisfaits de ces promesses. Tant mieux pour eux s’ils n’en ont pas assez.

Pacte de responsabilité : Un pacte qui est passé entre Hollande et le patronat peut-il être crédible et intéresser les Français ? Ce n’est pas si sûr surtout lorsqu’on voit comment agit le patronat, il n’y a pas de raisons que ça change quelque chose !

Non cumul des mandats : Refus des sénateurs, le non cumul seulement pour les députés. Il faut dire que les sénateurs sont plus reposés que les députés puisqu’ils dorment sur leurs pupitres du Sénat, ils peuvent donc plus facilement prendre d’autres responsabilités et aller dormir sur d’autres bancs. Déjà que les Français se demandent à quoi servent les sénateurs, maintenant ils ont la réponse, à glander, à se remplir les poches et à être négatifs.

Hollande mal protégé : Plusieurs journaux ont fait ce titre concernant les rencontres Payet Hollande. Attention François, il faut toujours se protéger dans ce genre de relations. Je lui conseille les marques Cupidon ou PlayBoy à moins qu’il ne préfère Funny Pocket.

François Hollande au Vatican : Le 24 Janvier, François reçoit François. Mais a-t-on le droit de se présenter avec un harem auprès du Saint-Père ? On peut se poser la question puisque tout ne sera réglé que pour le 11 Février.

Sondages, les Français fâchés avec la politique : On comprend mieux pourquoi Hollande se tourne maintenant vers le patronat mais il est difficile de comprendre pourquoi les Français continue à répondre aux sondages.

Le nombre de régions : Elles pourraient passer de 22 à 15. Mais que fait-on des 36.683 communes, 101 départements, des 15 communautés urbaines, 213 communautés d’agglomération, 2223 communautés de communes et bientôt des 13 métropoles. D’ailleurs, maintenant, qui peut dire qui fait quoi dans ce fatras ne servant qu’à placer ses copains.

Borloo souhaite l’alternative, Bayrou absent : Bayrou n’était pas là, pour raison géographique d’après Borloo. C’est bien normal, Bayrou se présente à Pau et Pau n’est pas au Centre.

Social-démocrate : C’est ce dont s’est affublé notre Président pour expliquer sa position idéologique. Mais avez-vous écouté les différentes réactions des politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche,  concernant  le terme social-démocrate ? Ils n’ont pas l’air de savoir ce que c’est, et surtout pas les socialistes.

Ukraine, contestation : Plus personne ne s’y intéresse et l’Europe tourne le dos aux contestataires, comme d’habitude. Mais Ianoukovitch, lui, promulgue des lois anti contestation. C’est ce qu’on appelle la démocratie dans les pays de l’Est restant soumis à la Russie.

Hollande Payet : Je n’ai aucune sympathie pour Valérie Trierweiler mais on parle de Hollande, de Julie Payer l’actrice inconnue mais jamais de Valérie Trierweiler, sauf la presse étrangère. Il faut dire que cette même presse étrangère tire à boulets rouges sur Hollande. Quelle belle publicité pour la France.

Dieudonné : Fini le temps des quenelles depuis l’affaire Hollande Payet, les journalistes ont autre chose à penser. Et pourtant, après ses frasques et les amendes qu’il ne paie pas s’ajoute l’absence de licence pour exploiter son théâtre. Qu’est-ce qu’on attend pour en finir avec ce mec et le foutre en tôle.

Redécoupage des Régions : Qui a pris mes ciseaux !!!!? Qui va redécouper ? Y  aura-t-il une logique ? Ce redécoupage sera-t-il accepté par les élus actuels ? Combien cela va-t-il encore coûter car il y aura des modifications au niveau des instances ? Pourquoi uniquement supprimer des régions va-t-il simplifier et diminuer les coûts ? Du blabla que tout cela !

François Hollande : Finalement, il est bien à plaindre, se retrouver tout seul dans cette grande maison en plein milieu de Paris. On comprend pourquoi il est parti se ressourcer en Corrèze.

 

14/11/2013

Des économies Mr Hollande? C'est facile moins de copains, moins de subventions!!

 

Eh bien oui ! Nous avons en France plus de 600.000 élus soit 1 Français sur 100, et tout ce beau monde représente de l’argent, beaucoup d’argent.

 

Faisons les comptes :

 

Députés                                           577

 

Sénateurs                                        343

 

Conseillers régionaux                   2040

 

Conseillers généraux                    4042

 

Maires                                              36635

 

Conseillers municipaux                519417

 

Conseillers Européens                 78

 

Intercommunalités                       plus de 38000

 

Et ce n’est pas fini car malgré les problèmes économiques, notre cher gouvernement refait les cantonales mais en augmentant le nombre d’élus, et personne ne dit rien ! A cela, il faut toutefois ajouter, les comités dont les fameux Comités Théodule, les Conseils parfois supérieurs et de nombreuses associations dont les Présidents rémunérés sont des élus.

 

 Beaucoup de monde se demande à quoi servent le Sénat et les Conseils Généraux. Pour le Sénat, il sert à perdre du temps et à payer des grabataires. Pour les Conseils Généraux, malgré les explications données ça et là, il est difficile de comprendre qu’il faille autant de personnes élues ainsi que de personnels divers, pour prendre aussi peu de décisions. Mine de rien, le Sénat nous coûte officiellement près de 350 millions d’euros mais beaucoup plus en réalité. Quant aux Conseils Généraux et aux Communautés de Communes, on a une forte impression de doublon.

 

 municipale01.jpgAlors, à un moment où le gouvernement parle de faire des économies, de réformer, à un moment ou la note de la France vient d’être abaissée pour cause de réformes inutiles, ne serait-il pas enfin nécessaire de supprimer tout ce que l’État compte d’inutiles plutôt que d’en rajouter pour placer les nombreux copains ?

 

Il est quand même étonnant de constater que d’autres pays ont besoin de nettement moins d’élus et de personnels pour faire autant sinon mieux. Aux USA, la ville de New-York compte 51 conseillers représentants 8 millions d’habitants, Chicago 50 conseillers pour  2.750.000 habitants, San Francisco 58 conseillers pour 850.000 habitants, Miami 62 conseillers pour un district de 7  millions d’habitants. Dans le même temps et en France, Paris 163 conseillers pour 2.200.000 habitants, Marseille 101 conseillers pour 860.000 habitants, Toulouse 69 conseillers pour 450.000 habitants, Carcassonne 42 conseillers pour 48.000 habitants, Narbonne 42 conseillers pour environ 50.000 habitants. A-t-on besoin d’autant de conseillers municipaux en France, surtout pour ne rien faire pour beaucoup d’entre eux ? Et que font les conseillers d’opposition ? Rien car ils n’ont pas leur mot à dire pour une durée de 6 ans !

 

S’il n’y a rien à redire sur les petites communes qui se battent chacune avec ses moyens propres, que dire des grosses municipalités, lieux de toutes les exagérations financières. En premier lieu, est-il normal que ce soit le Maire lui-même qui décide de ses émoluments et les fasse voter ? C’est ce qui est arrivé en particulier à Toulouse, ville ou Monsieur Pierre Cohen, non content de cumuler à l’époque, s’est fait voter une augmentation substantielle. Mais là ou l’exagération est poussée à son extrême, c’est dans le nombre d’adjoints, lequel semble laissé à la discrétion du Maire. Toujours à Toulouse, sur 69 conseillers, 26 sont des adjoints et cela semble une futilité mais la grosse différence se trouve dans le salaire alloué : 228,09 euros pour un conseiller d’une ville de plus de 100.000 habitants et 2756,07 euros pour un adjoint. Cumulez le nombre d’inutiles et d’exagérations pour copinage et vous obtenez de quoi boucher tous les trous actuels.

 

 municipales03.jpg

 

Payé à ne rien faire !!

 

Maintenant, et concernant les comités et associations, faut-il maintenir ces différents comités et conseils, tous plus inutiles les uns que les autres, coûtant des fortunes et remplis de copains incapables. Quant aux associations, c’est une manière pour certaines personnes de se faire des salaires à ne rien faire. En 2012, 34 milliards d’euros ont été distribués par l’État à 250.000 associations et en 2013, ce seront près de 38 milliards. A cela, il faut ajouter les subventions Européennes dont le montant n’est pas connu en cumulé. Que font ces 250.000 associations ? Bien souvent, elles n’ont aucune utilité mais font des demandes de subventions avec des dossiers tous plus alléchants les uns que les autres. Si l’on supprimait les subventions aux projets farfelus ou inutiles présentés par des associations plus ou moins bidons, on pourrait réduire le montant de moitié.  

 

 Pour faire des économies, il suffit d’oublier les copains les « dons » aux associations et les assistés permanents. Et si en plus on simplifie la vie politique en supprimant les couches de mille-feuilles inutiles, on y gagnera en argent et en simplicité.