Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/03/2014

Coupe du monde 2018 ou Crimée, il faudrait choisir!!!

 Coupe du monde 2018 ou Crimée ? Il faudrait choisir !

 

Saint du jour :        Saint Aubin d’Angers

 Contrepèteries :   Le chauffeur était sans malus

                                  Voici Monsieur la bannière demandée

                                  Ce catcheur cherche des feintes pour l’étrangler

                                  Ah mon Annie, comme tu me manques        

 Dicton Français :   La jalousie est la sœur de l’amour      

 Dicton Juif :            Savoir bien se taire est plus malaisé que bien parler        

 Dicton Africain :    Le putois ne sent pas l’odeur de ses aisselles.          

Proverbe Chinois : Ceux qui avancent trop précipitamment reculent encore    plus vite (Meng Tseu)            

 Dicton du jour :

 Aucun homme n'a reçu de la nature le droit de commander les autres

 Denis Diderot

 

 

Les évènements actuels de l’Ukraine intervenant juste après des Jeux Olympiques d’hiver à la gloire de Poutine et marqué par un dopage systématique des athlètes Russes au Xénon mettent l’accent sur l’importance du sport chez ce dirigeant politique.

Laissant tomber sa femme légitime pour une gymnaste beaucoup plus jeune, appréciant des sportifs de haut niveau à la Douma (équivalent de notre Assemblée Nationale), se montrant souvent faisant des sports divers, Vladimir Poutine a montré ainsi son point faible : le sport.

Fidèle aux habitudes de son pays, il a obtenu la Coupe du Monde 2018 de football  en obtenant des voix comme il a obtenu que Ianoukovitch soit Président de l’Ukraine ou que le Parlement de Crimée demande de l’aide : PAR LA CORRUPTION et l’achat de ces voix.

C’est peut-être un vœu qui ne sera jamais exaucé, mais ne pourrait-on pas, pour une fois, mettre le sport dans la balance ? Donner à choisir à Poutine, la Crimée et l’Ukraine ou la Coupe du Monde 2018 !! Il est encore temps de prendre une décision et d’attribuer cette organisation à un (ou des) autre(s) pays. Grâce à lui, la Syrie continue à voir des centaines de morts chaque jour et pour récompense et grâce à des pots de vin, on lui attribue des récompenses. Alors maintenant, ne pourrait-on pas faire machine arrière quant à l’organisation de la Coupe du Monde de football 2018 ?

 russie2018.jpg

  

Mesdames et Messieurs qui se disent dirigeants du monde, grands yakas de l’Europe, des États-Unis, de la Chine ou d’autres pays dits civilisés, mettez le sport dans la balance ou nom de la liberté et du bon sens. Non à la Coupe du Monde 2018 à ce pays corrompu qu’est la Russie.

 

 

28/02/2014

Et si on laissait les Ukrainiens décider de leur avenir?!!

Je crois assez bien connaître l’Ukraine pour en parler. Cela fait maintenant plusieurs mois que la situation était tendue dans ce pays sans que personne n’y prête attention. Déjà, en Novembre 2004, le même Ianoukovitch, repris de justice condamné pour vol, avait truqué des élections entraînant la Révolution Orange. Nous avions ainsi pu voir l’ensemble des politiques de l’Ouest applaudir des deux mains sans jamais intervenir.

Suite à des élections, une nouvelle fois bien manipulées par les pro-soviétiques (et non pro-Russes), Viktor Ianoukovitch se retrouve Premier Ministre puis Président de l’Ukraine. Suite à ces élections manipulées par la Russie, qui a bougé dans le monde occidental ? Personne !!

Alors, une nouvelle fois, la population Ukrainienne s’est soulevée mais la violence a fait place à la révolution pacifique et le monde s’aperçoit de l’existence de l’Ukraine et de sa population complètement délaissée par un Président et un gouvernement corrompus. Mais plutôt que de leur venir en aide pour que ce pays puisse enfin vivre libre, on peut voir des grandes manœuvres habituelles de la part des puissances internationales. La Russie fidèles à ses habitudes montre sa force militaire bien entamée par des défaites en Afghanistan puis face à la Tchétchénie (toujours pas pacifiée). L’Europe pense à s’agrandir et attend la suite des évènements pour ajouter une étoile au drapeau de l’Union Européenne. Quant aux États-Unis, beaucoup de déclarations, aucun acte mais en attente pour se positionner économiquement et commercialement.

Mais qui va penser aux Ukrainiens ? Ne pourrait-on pas les aider tout d’abord financièrement afin qu’ils puissent vivre correctement suite aux détournements en masse dans les poches d’un Président et d’oligarques fidèles aux habitudes soviétiques. Puis politiquement en les aidant à faire un referendum sans interventionnisme Russe.

C’est aux Ukrainiens de prendre leur destin en mains et non pas aux voisins ou à l’opinion internationale.

Ce qu’on peut voir actuellement avec ces hommes armés en Crimée, n’est qu’une suite logique de la mainmise de la Russie sur certaines régions et pour avoir déjà visité Simferopol et la péninsule de Crimée, j’avais été étonné de voir autant de gens s’entraîner au tir ou à des exercices violents, en différents endroits. J’avais été très étonné de voir des photos de charmantes femmes en possession de mitrailleuses et d’armes très sophistiquées. Tout ce qu’il se passe a été savamment préparé et cette minorité continue à vouloir se rapprocher de la Russie sans que l’Occident n’ait rien remarqué.

Alors maintenant, si l’Europe ou les USA veulent venir les aider, ce n’est pas en leur proposant de devenir Européen ou en leur vendant des McDonald ou Quick (dont ils sont déjà pourvus), c’est en les aidant à devenir Ukrainiens et indépendants, et après seulement, ils décideront vers qui ils iront.

Rejeter la Russie serait également une très grosse erreur, on n’élimine pas un voisin même s’il est embarrassant, monter Russie et Ukraine l’un contre l’autre, ce serait comme si la France et l’Allemagne s’étaient définitivement tourné le dos il y a plus de 60 ans.

Vers l’indépendance et la liberté pour l’Ukraine par auto-détermination, c’est la  seule solution politiquement correcte.