Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2014

Hollande, un spécialiste du Poisson d'Avril!

Ne parlons plus des municipales, c’est du passé, tout comme cela devient le passé toutes les déconvenues liées à une politique sans relief et sans conviction. Arrive le 1er Avril et toutes les bonnes nouvelles commencent à être annoncées :

  • Vendredi avant-veille des élections, nouveau dérapage de l’emploi, mais ce n’est pas un petit dérapage, 0,9% en plus c’est faire faire un tonneau à l’emploi.

  • Lundi matin et curieusement au lendemain des municipales et en partie cachée par les résultats, annonce du déficit public de 4,3% au lieu des 3% annoncés il y a plus de un an et corrigé progressivement à 4,1%. Encore un énorme bémol dans la politique de Moi Président. Mais dans le même temps et toujours en catimini, annonce des autres chiffres et en particulier les dépenses publiques qui continuent à grimper alors qu’on nous annonce des économies de l’État ainsi que les prélèvements obligatoires qui ont augmentés de presque 1% par rapport au PIB, une véritable catastrophe. C’était la veille du 1er Avril et nous apprécions ce geste du gouvernement de ne pas en faire l’annonce en ce jour fatidique.

  • Et nous voici le 1er Avril, et arrive la troisième bonne nouvelle, celle de ou plutôt des augmentations de l’EDF. Une première augmentation de 2% avec effet rétroactif s’il vous plaît depuis 2012. Et elle sera suivie d’une deuxième augmentation de 5% en Août. Que ceux qui se réjouissait d’un hiver ayant permis de moins consommer, tempèrent leur joie, il faut bien que EDF gavent tout ceux qui en dépendent ainsi que de nombreux politiques. Nous pouvons remercier au passage EELV grâce à qui tout cela devient possible, la production des énergies renouvelables étant la principale cause de l’explosion des factures énergétiques au profit de sociétés qui n’embauchent personne.

Merci donc encore, à vous, Monsieur le Président, merci pour votre surprise du 1er Avril 2014 et nous nous inquiétons déjà des surprises que nous réservera la Grosse Cloche de Pâques.