Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/09/2013

L'Aude? Un département sinistré et politiquement à l'abandon!

L’Aude ? Un département sinistré et politiquement à l’abandon !

 

 

Saint du jour :       Saint Gabriel          

Contrepèteries :   Jésus que ma joie demeure (très difficile)

                                 Au Zambèze les filles sont belles et gentilles

                                 Je ne me suis jamais fait au chantier

                                 Un petit calcul et on s’en va

Dicton Français :   Presque toujours en politique, le résultat est contraire aux prévisions (Chateaubriand)   

Dicton Juif :            L’homme affairé ne saurait être sage.

Dicton Africain :   L’éducation forme, l’expérience enrichit.

Proverbe Chinois :  C’est ce qui manque qui donne la raison d’être (Lao Tseu)        

Dicton du jour :    

 

J’appelle Français ceux qui veulent que la France ne meurt pas.

André Malraux

 

 

 

Aude02.jpg

Une réunion de la ligue des Inefficaces réunis, tous élus PS et EELV,

quels résultats!!!!

 

 

Suite à tous les évènements ou déclarations qui n’arrêtent pas de tomber régulièrement par l’intermédiaire des feuilles de chou locales, j’ai retrouvé des articles de ces mêmes feuilles de chou, articles diamétralement opposés à la réalité.

Il y a 6 mois environ, à une époque à laquelle certains pouvaient encore avoir de l’optimisme, Monsieur André VIOLA, Président du Conseil Général de l’Aude voyait son département exploser économiquement avec l’arrivée de la ligne LGV en gare de Narbonne, l’agrandissement de l’aéroport de Carcassonne, l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO des Châteaux Cathares, et on en passe et des meilleurs.

Hors que pouvons-nous constater 6 mois plus tard :

-         La LGV : c’est NON. Les grands yakas Parisiens ont dit NON et ce moyen de drainer le tourisme vers l’Aude est abandonnée sine die.

-         L’aéroport de Carcassonne, non content de ne pas être modernisé et agrandi, il risque même de disparaître suite aux atermoiements de l’Union Européenne qui ne veulent plus subventionner les Compagnies aériennes low-cost, ces mêmes compagnies également subventionnées par les départements et certaines municipalités.

-         Pour les Châteaux Cathares, c’est encore pire et ils n’ont aucune chance d’être inscrits en l’état actuel des choses. Le département de l’Aude a déjà 2 monuments classés au patrimoine mondial de l’UNESCO sur son territoire, la Cité de Carcassonne et le Canal du Midi. Pour le Canal du Midi, chacun sait ce qu’il en est et sa gestion catastrophique des Voies Navigables de France, le chancre coloré allié aux VNF va le mener à sa perte. La Cité de Carcassonne n’est pas mieux lotie et des politiques qui se moquent ouvertement du patrimoine vont progressivement l’amener à une situation équivalente à celle du Canal du Midi.

-         Pire encore, le département de l’Aude est le premier département en France à laisser ouvertement son patrimoine Historique à la destruction pour laisser place à des éoliennes. Ce qui s’est passé à Bouriège est une honte pour les politiques qui ont laissé faire.

 

Les deux seules richesses de l’Aude sont la vigne et le tourisme. On sait déjà ce qu’il en est de la vigne qu’on continue à arracher sur ordre de l’Union Européenne. Quant au tourisme, il est déjà annoncé cette année une chute dans l’économie liée à cette activité. Et ce ne sont pas les abandons du patrimoine, multiplication d’éoliennes au gré du vent et de la cupidité, tarifs exagérés pratiqués à tous les niveaux, qui vont améliorer la situation.

 

Aude01.jpg

Les résultats d'une politique honteuse

 

A ceux qui rêvaient d’une vie en rose, rose comme la couleur politique dominante de ce département, il serait grand temps de regarder les résultats d’une politique décadente et inefficace. Mais qui mettre à la place, c’est l’éternelle question.

 

Alors après le Canalthon mis en place par les incompétents des VNF, va-t-on devoir mettre en place un Citéthon, un Audethon, pour sauver la situation du soldat Aude ? Mais en attendant, il serait peut-être utile de réfléchir avant que d’élire des menteurs inutiles sous prétexte d’une étiquette rose, verte ou bleue.