Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2014

Un nouveau parti politique unique, celui des opportunistes.

Ce Dimanche aura été riche en informations de toutes sortes mais que va-t-il en être de l’avenir de la France et des Français, car on ne parle plus d’une élection Européenne mais d(‘un règlement de compte entre les Français et leur classe dite « politique ».

Jusqu’à présent, il y avait le choix entre UMP et PS et ils étouffaient les autres partis qui voulaient se constituer. Ces dernières élections et le ras le bol des Français vis-à-vis de leurs partis politiques a amené un autre choix, s’abstenir ou voter contre les partis établis. 57% des Français ont choisi de s’abstenir ce qui en fait le premier parti de France contrairement à ce qu’a annoncé le Front National. Le manque de sécurité, la montée de la violence et des frontières de plus en plus ouvertes aux candidats RMIstes du monde entier, ont donné un nouvel attrait au FN, seul parti national ayant fait une campagne pour les Européennes. Alors comment s’étonner comme l’ont fait tous les acteurs majeurs de la vie politique, la victoire du FN était une victoire annoncée depuis très longtemps.

Quand on voit les réactions de ce Lundi, entre un Moi Président qui ne veut toujours rien changer, un Valls qui estime qu’il n’a pas eu de temps (à qui la faute), et un Copé toujours fidèle à son image d’honnête homme, on se dit que PS et UMP devrait fusionner et constituer un nouveau parti unique : le P.O, le Parti des Opportunistes, à ne pas confondre avec les Pyrénées-Orientales ni avec le Partit Occitan (parti autonomiste Occitan) dont les membres se battent avec des moyens extrêmement limités mais toujours honnêtement. On voit l’absurdité de la politique actuelle en regardant les manifestations organisées par des élus socialistes contre le projet de refonte territoriale voulue par … notre Président socialiste et son gouvernement, refonte nécessaire et obligatoire mais que les élus refusent pour cause de remplissage de portefeuille maximum.

Alors comment s’étonner de la situation actuelle de la France et quelles sont les solutions ? Un regroupement des opportunistes en un seul parti politique serait une très bonne solution car on saurait ainsi immédiatement la crédibilité d’un élu, mais l’opportuniste sait se cacher et arrivera toujours à scléroser un autre parti que le sien.

Apparemment l’abstention n’est pas une bonne solution puisque personne ne tient compte de l’avis de ceux qui ne se déplacent pas, ça fait même les affaires de certains. Alors ? Que faire ? Une révolution ?

26/11/2013

Municipales: des sondages inutiles ou des questions mal posées ! La vraie question ? La capacité d’une équipe à gérer !

Aujourd’hui encore, un nouveau sondage. Il y en a tellement que nos institut et nos médias ne savent même plus quoi poser comme questions ou plutôt posent des questions complètement à côté du sujet.

Un sondage pour savoir si un parti politique, quel qu’il soit, doit sortir renforcé ou affaibli, est un sondage totalement inutile et à côté de la plaque.

Qu’est-ce qui est important dans une élection municipale ? Qu’un parti politique soit représenté ou qu’une équipe représentative de la ville ou de la commune soit en place ? Il y a encore trente ans, nous votions pour des femmes et des hommes (très peu de femmes à l’époque) et non pas pour des partis, et il n’était pas rare de voir se présenter des personnes appelées alors « Indépendants ». Et puis la gangrène de l’argent s’est rapidement propagée et les « Indépendants » ont disparu pour être avalés par tous ces partis politiques qui se sont multipliés. Un Indépendant ne pourrait plus se présenter maintenant à cause du surcoût des campagnes électorales et du système mis en place par les politiques eux-mêmes pour se rembourser les frais de campagne.

Et pourtant la question la plus importante à poser lors d’un sondage, surtout pour les municipales, seraient plutôt : « L’équipe proposée est-elle représentative de votre commune ou votre ville ? ».

 

Alors arrêtons les sondages qui ne servent à rien, qu’à monter les populations les unes contre les autres, ces sondages qui coûtent très chers et ne servent qu’aux partis politiques et non pas aux citoyens.

 

15/10/2013

Objectif: Moins de 20% d'opinions favorables!!

 

Il semblerait que notre gouvernement ait enfin un objectif concret : être les premiers à avoir moins de 20% d’opinions favorables. Eux à qui on reproche de n’avoir aucun objectif, le mal est enfin réparé.

C’est un objectif extrêmement difficile à obtenir, surtout sachant qu’en politique, le zéro absolu est impossible puisqu’on a toujours au moins sa propre voix (bien que, va savoir !).

Continuer sur la même idée en accusant toute la droite alors qu’on est à la tête d’un gouvernement, voilà qui est très étonnant. Mais que la droite se rassure, leur façon de réagir n’est pas mieux.

Petit détail amusant au passage, nous avons pu admirer hier matin lors de l’émission « Télé-Matin » une personne qui serait le porte-parole du groupe Socialiste à l’Assemblée Nationale. Les explications sur les élections d’un Front National à Brignoles étaient incompréhensibles tellement ce « porte-parole » bredouillait des arguments d’une extrême platitude. Si c’est tout ce qu’ils ont à mettre comme porte-parole, c’est vraiment consternant.

En attendant, le mécontentement des Français, c’est à cause de la droite. Les impôts ? Ce n’est pas eux ! Les retraites ? Ce n’est pas eux ! Les emplois ? Ce n’est pas eux ! Les lois Taubiresques ? Ce n’est pas eux ! Les lois anti-cumuls ? Ce n’est pas eux ! Comment expliquer à ce gouvernement qu’à chaque loi qu’il propose, il y a 75% de Français qui sont contre ?   

 

jean-marc-ayrault003-23ef4-8e7e8.jpg

 

Mais en attendant et comme à chaque fois, la bagarre a commencé dans chaque commune, chaque département, chaque région, afin d’obtenir une place au chaud dans une municipalité, un conseil ou au Sénat. C’est leur manière de s’occuper des électeurs !!

03/10/2013

Simple rappel: l'abstention dépassera-t-elle 50% en 2014?

Comme on dit : Les records sont faits pour être battus ! Et quel est le politique, qu’il soit de droite ou de gauche qui se soucie des abstentions, en ce moment ?

 

sondage001.jpg