Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/03/2014

Les grandes manœuvres des municipales.

 municipales01.jpg

 

On a pu voir dès hier matin les grandes manœuvres pour sauver les meubles, sauver ce que l’on peut et en particulier sauver ses bijoux de famille.

On pouvait s’attendre aux fusions des listes socialistes et écologistes (ou plutôt opportunistes). C’est très curieux de voir la rapidité avec laquelle cela s’est fait à Paris et Toulouse et les grands gagnants sont….. les écolos, qui, une fois de plus, avec très peu de voix vont avoir beaucoup de sièges. Il est surprenant de constater l’absence des écolos dans les résultats en milieu rural et de les voir uniquement dans les villes après un épisode de pollution qui a été bienvenue pour eux. Le deuxième arrondissement de Paris qui vote écologiste, quoi de plus normal dans un arrondissement Bobo qui ne sait pas à quoi ressemble les éoliennes qui pullulent de par la volonté de EELV et de ses sbires. Je ne souhaite qu’une chose, qu’un jour, on plante des éoliennes de 150 mètres sur la Place de la Concorde ou le Champ de Mars afin que les Parisiens se rendent compte de ce que sont ces mâts disgracieux et sans aucune efficacité. En attendant, les ruraux, en bons défenseurs de la nature Française, ne vote pas écologiste, pardon, opportuniste.

La chose la plus étonnante, et alors que les chiffres de l’abstention ont encore explosé, toutes les manœuvres consistent à rechercher des alliances, donc les voix d’autres partis, plutôt que de rallier les voix de ceux qui n’ont pas voté. C’est une belle preuve que les politiques se foutent pas mal des gens écœurés qui ne vont plus voter.

Bientôt, les politiques s’auto-suffiront en allant voter avec leurs familles, et encore ne sommes-nous pas certains que leurs familles votent pour des bandits.

municipales02.jpg

 

 

Panneau préféré de la gauche Française

 

24/03/2014

Brèves de comptoir : les infos de la semaine vues par un râleur

Le chiffre de la semaine :

38,72%

 

Rugby : France Irlande match perdu je le rappelle et pourtant PSA de dire, « le groupe gagne en maturité », est-ce de la maturité que d’apprendre à perdre. C’est peut-être simplement Saint-André qui n’est pas mûr.

 

Pollution : Est-ce aux municipalités de prendre des décisions ou est-ce au gouvernement ? Réduire la vitesse ou le coup des plaques impaires, c’est un cautère sur une jambe de bois. A quand les grandes décisions surtout quand on a un EELV dans sa culotte !

 

Affaires des écoutes : Hollande se pose en garant d’une justice incontestable. Qu’est-ce qu’il sait des écoutes, lui qui n’avait pas encore retiré son casque de scooter et n’entendait donc rien.

 

Affaire des écoutes (bis) : La principale intéressée n’a semble-t-il pas appris à lire mais on a pu constater que cette fois-ci le Parti Socialiste ne nous a pas fait le coût du racisme. Eh oui, ceux qui ne sont pas d’accord avec Taubira, c’est qu’ils sont racistes. C’est simple la politique.

 

Hollande Ayrault : On a pu lire dans les médias que c’était un couple à 2 vitesses mais peut-on parler de vitesse avec ces deux-là. Mais c’est vrai qu’ils sont lents pour réaliser leurs promesses et rapides à faire ou dire des conneries.

 

Rugby : La ligne nationale de rugby veut délocaliser la finale du Top14 à Wembley ou à Barcelone. Ne pourrait-on pas plutôt renvoyer ces abrutis à leurs chères études. Jamais le rugby n’avait été aussi mauvais que depuis qu’il y a cette bande d’arriérés. Et pourquoi pas jouer les matchs de Montpellier au Qatar et ceux de Toulouse à Moscou ?

 

Malaysia Airlines : Y a-t-il un pilote dans l’avion, y a-t-il des sécurités dans les avions. Vous verrez, bientôt les ailes seront en option sur tous les Boeing. Et comment retrouver des dévris d’avion dans les océans poubelles.

 

Municipales : Balkany dans un fauteuil malgré toutes les affaires dont il fait l’objet. C’est ce qu’on appelle un électorat responsable des Hauts-de-Seine.

 

Crimée : La France fait peur à Poutine et la Russie. Fabius menace de ne pas livrer des navires à la Russie. En ces périodes de chômages et de disette économique, voilà une très bonne décision. D’ailleurs, ces bateaux sont-ils payés ?

 

Crimée : C’est incompréhensible de voir les Européens ? Si c’est cela l’Europe Unie, les Ukrainiens devraient réfléchir à deux fois avant de rêver à y être rattachés.

 

Municipales : Pourquoi seulement 4% de femmes Maires ? Sans doute parce que les femmes ne se présentent pas ou moins que les hommes ! La réponse est-elle satisfaisante ?

 

Les écoutes de Sarkozy : Taubira ne savait encore rien, une fois de plus. C’est fou ce que notre gouvernement n’est jamais au courant lorsque ça commence à sentir le roussi, Taubira mais aussi Valls, Ayrault et Hollande.

 

Abstentions : On le tient notre record, 38,5% mais apparemment et comme d’habitude, ce sont les votants de l’autre parti qui se sont abstenus, pourquoi serions-nous coupables ? Dehors les politiques de cons !

 

Municipales : Plus que les déclarations, les faciès de certains en disaient très longs, de la gueule faite par Menucci en passant par la tronche de Belkacem et les refus de parler de certains Maires sortants battus et bien battus.

 

14/03/2014

Canal du Midi : Quand les élus s'en mêlent et s'emmêlent!!

 Elections municipales obligent, on n’a jamais vu autant de déclarations d’élus, concernant le Canal du Midi, qu’actuellement. Certains élus ont toujours eu une position marquée mais toujours avec cette sacro-sainte réserve politique, en faveur du Canal du Midi. Que ce soit Monsieur Maugard à Castelnaudary, Lapalu à Ventenac-Minervois ou Ilhes à La Redorte, leurs prises de position ne sont pas d’aujourd’hui mais que peuvent-ils faire contre l’inertie, l’incompétence et les mensonges des Voies Navigables de France.

 

Roubia.jpg

Quant aux aboyeurs qui commencent à profiter du Canal du Midi pour mieux se faire élire, il serait peut-être grand temps qu’ils se réveillent, maintenant que le mal est fait, et surtout, il faudrait peut-être vérifier l’antériorité avant que de parler ou écrire sur le Canal du Midi. Nous avons pu lire dernièrement sur l’Indépendant des déclarations faites lors  du dernier conseil de la communauté de la région Lézignanaise Corbières et Minervois, déclarations dans lesquelles est remise en question l’imposition d’une zone tampon le long du Canal du Midi. Monsieur le Maire de Roubia ne connaît pas la définition de la zone tampon et sa signification exacte et estime que c’est un frein à l’urbanisation. Pourtant, ce même Maire à été certainement content que ce Canal du Midi soit inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, apportant un surcroît de touristes dans la région et dans son village. En 1997 donc, L’UNESCO a demandé qu’une zone tampon soit clairement définie afin de protéger le monument. Cette zone tampon n’a jamais été définie de par l’incompétence  des VNF et par les lenteurs d’une administration Française apathique, alors peut-être faudrait-il que ce Maire se tourne vers les VNF ou vers les Préfets. Mais surtout, pourquoi avoir mis presque 20 ans pour avoir cette réaction. Entre tourisme et urbanisme, il faut savoir choisir.

Lorsqu’on voit la zone tampon en certains endroits, à l’entrée de Béziers par exemple, on se rend compte que certains Maires ne se sont pas posé de questions, laissant installer des bâtiments et même des sablières le long d’un monument qui se veut touristique.

 

roubia02.jpg

Mais peut-être Est-ce la raison de la demande? des champs d'éoliennes!!

Plutôt que de remettre en question cette zone tampon nécessaire à l’équilibre du monument, les Maires des communes jouxtant le Canal du Midi, devraient plutôt aider à la définition de cette même zone tampon et à se poser la question du devenir de la manne touristique. Il existe également une charte paysagère jamais appliquée et que devrait lire tous les Maires des communes limitrophes. L’urbanisation n’est pas la seule source de richesses de la région et la mise en valeur du Canal du Midi vaut largement quelques permis de construire accordés généreusement à des amis ou à des promoteurs de l’éolien dont des projets commencent à fleurir dans les zones tampon du canal.  

 Mesdames et Messieurs qui vous présentez comme représentants des communes limitrophes du monument classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ne vous trompez pas de cible et vérifiez d’abord l’existant avant que de tout remettre en question. Ou alors ne vous présentez pas car vous êtes incompétents.

 

10/03/2014

Brèves de comptoir : l'actualité de la semaine vue par un râleur

Hollande : Ben, c’est inhabituel mais Hollande semble ne plus avoir quoi que ce soit d’intéressant à dire, il ne va plus rue du Cirque, aucune déclaration d’intention. Serait-il malade ou se rend-il compte de son incompétence.

 Crimée, Ukraine : C’est encore un constat de carence de la part des USA, de l’Europe et de l’ONU. N’aurait-on pas pu déjà boycotter les jeux Paralympiques, commencer à faire un petit quelque chose ? Et là, les Français sont toujours très forts lorsqu’il s’agit de parler.

 Palmarès des radars : On peut toujours dire ce qu’on veut, aligner des chiffres, ce sera toujours l’État le gagnant.

 Municipales : 64 communes sans candidats. C’est un bon début, vivement un écrémage par le vide de ces institutions aussi lourdes à gérer et coûtant si cher aux contribuables. Le malheur ce ne sera pas la même chose pour le Sénat dont les sièges sont tellement prisés par toutes les feignasses de la politiques.

Sarkozy Buisson : Encore une affaire qui tombe bien pour le gouvernement en place. C’est formidable de voir comme toutes ces affaires tombent au bon moment.

 Sarkozy Hollande : L’affaire Buisson contre l’affaire Payet, affaire des écoutes contre affaire DSK, etc, etc… Ils ne sont pas pourris nos politiques ? Le fric et le cul gouverneront toujours la France et le monde.

 Football : La Fédération Française maintient le port du voile et Samir Nasri paraît mal parti pour aller au Brésil. Faut-il y voir un rapprochement entre ces deus affaires ?

 Jean-Marc Ayrault : Il se dit favorable à un gouvernement resserré mais s’accroche toujours à son siège. C’est la France qui va continuer à souffrir et le gouvernement qui va continuer à dormir, mais avec moins de lits puisque moins de Ministres.

 Bernadette Chirac : Arrêtée dans Paris en sens interdit, elle a été contrainte de continuer à pieds. On n’aura jamais pitié des vieux dans ce pays.

Obama : Il menace de boycotter le G8 pendant que Poutine envahit l’Ukraine. Vous voyez la différence ? Il y en a un, ce qu’il dit il le fait. Et jamais personne n’ose s’interposer.

Pacte de responsabilités : Avec tout le tintamarre lié aux affaires, on n’a pas pu savourer la signature ad minima d’un pacte de responsabilités complètement vide de sa substance. Encore une idée de Hollande qui se délite. Curiosité toutefois, les contreparties acceptées par 3 syndicats n’ont pas été divulquées. Y aurait-il encore un lézard ?

France Maroc : Encore un imbroglio diplomatique qu’on tente de passer sous silence. Le gouvernement Français surpris et qui tente de calmer le « malentendu », encore un dérapage de plus à mettre à l’actif de Hollande, Ayrault, Fabius, Taubira et consorts.

Front National : Ses scores continuent à monter et à gongler mais cela ne semble pas faire bouger les autres partis qui joueront les étonnés ou les effarouchés au soir du premier tour, comme d’habitude.

 Olivier Giroud : Il a proposé un plan à trois et tout le monde en parle et lui tombe dessus. Il y a bien un autre qui aurait voulu avoir un plan à trois mais c’était impossible rue du Cirque, Valérie ne voulait pas.

 Sexualité : Des équipes de chercheurs Américains on trouver comment déclencher l’orgasme féminin en appuyant sur un simple bouton. Les Français avaient déjà une grosse longueur d’avance mais avec des fermetures éclair. Quant à donner des départs de spermatozoïdes, les Français, chaimpionononos du monde !!!

Ascométal : 2500 métallurgistes en attente d’une décision de d’actionnaires, de banques et de fonds Américains. C’est, paraît-il, une entreprise sidérurgique Française. A qui le fera-t-on croire ? A Montebourg bien sûr ! En attendant il risque d’y avoir bientôt 2500 chômeurs de plus ! Quelle efficacité !

 Crimée : Tout l’art de Poutine, comment organiser un referendum en ayant déjà la réponse et en ayant aucun votant. Qui se déplacera devant les urnes devant des forces militaires Russes déjà déployées. Souhaitons bon courage à ce Monsieur avec les Tatars et les vrais Ukrainiens, la Crimée risque d’être pire que la Tchétchénie.

Prix Nobel de la Paix 2014 : Candidature de Poutine, il peut avoir une chance si les autres candidats ont pour nom, Dieudonné, Bachar Al-Assad, Ahmaninejad. Mais surtout que les électeurs ne votent pas blanc !!

 Ukraine : Qui sont ces Ukrainiens visés par l’Europe et les USA ? Il s’agit des 18 personnes ayant réussi à détourner 34 milliards d’euros à leur profit. Ce n’est pas en Europe, aux USA et encore moins en France que cela pourrait se produire…. !!!!

 Procès  Gayet Closer : La Plaignante joue les premiers rôles. Enfin Julie est reconnue pour son talent, ce n’est pas trop tôt, on est loin des alcôves de la rue du Cirque et de l’anonymat du cinéma.

 Pacte de responsabilités : Gouvernement, MEDEF, syndicats, à chacun un pacte différent. Une idée, et si on demandait à chaque chômeur de faire son pacte de responsabilité rémunéré !!.

 Oscars : La statuette pour le film « 12 years a slave » de Steve Mac Queen. Ah bon ? Il n’est pas mort, peut-être encore l’effet Papillon à moins que ce ne soit un remake de la Grande Évasion.

 

08/03/2014

Ces élus qui coûtent cher à la France et aux contribuables.

  

électorat01.jpg

Alors que le gouvernement doit faire des économies, alors que les collectivités locales dont les mairies devraient donner l’exemple, que voit-on dans cette campagne électorale ? D’un côté des maires de petites communes qui ont de plus en plus de difficultés à faire leur travail et à trouver des subventions pour leurs budgets, de l’autre les maires de communes importantes qui continuent sur leur lancée en promettant monts et merveilles à grands coups de milliards d’euros.

Prenons l’exemple de Toulouse, ville que j’habite. A ma gauche le Maire sortant, qui, à part rendre le centre-ville plus agréable, il faut le reconnaître, n’a rien fait pour améliorer le reste, ni les transports, ni la propreté, ni le social, quant à la sécurité, n’en parlons pas, Toulouse se rapproche de plus en plus de sa grande sœur Marseillaise. Pourtant nous avons droit à de nouvelles promesses, toutes plus somptuaires les unes que les autres, ligne de tramway alors que rien ne l’impose, un téléphérique qui ne servira à rien et j’en passe et des meilleurs. A ma droite, c’est encore mieux, on voit revenir un serpent de mer appelé « grand contournement », une nouvelle ligne de métro mal dessinée. Mais que ce soit à gauche comme à droite, on se garde bien de dire combien cela coûtera, et si par mégarde, on vous indique un prix, il conviendra de majorer de au minimum 50% pour avoir le juste prix. Eh oui, en ces temps d’élections, les économies ne sont pas à l’ordre du jour.

Et pourtant, un nouveau coup de semonce vient d’être envoyé à la France et cette fois-ci par l’Europe elle-même, mais que faire devant cet immobilisme des partis politiques et cette soif de faire profiter d’avantages à tous les copains ?

On a pu voir une loi (sera-t-elle mise en place, ce n’est pas certain) contre les cumuls, loi qui ne règle en rien d’ailleurs les dits cumuls, mais seulement une partie infime. C’est la seule chose qu’on ait pu voir depuis l’arrivée de « Moi Président ». Ce serait pourtant tellement plus simple, plus efficace et plus économique pour le contribuable de revoir le mille-feuilles électoral qui coûte si cher. Plus de 650.000 élus, soit une personne sur 100 est un élu dans notre pays, aux municipales 2014, 926.000 candidats pour 44 millions d’électeurs, des villes comme Narbonne, Carcassonne, Béziers ont autant voir plus de conseillers municipaux que des villes comme New-York, Los Angeles. La France vit au-dessus de ses moyens à cause d’élus trop nombreux, sans aucune responsabilité et trop grassement payés et cette année électorale aurait été un bon test pour commencer à donner un coup de pied dans la fourmilière des élus.

Les questions que se posent les électeurs sont pourtant simples, à quoi servent certains élus et à quoi sont-ils payés, pourquoi d’aussi nombreuses élections ???

A quoi sert le Sénat ? Plus de 350 millions d’euros plus tous les à-côté pour ne servir à rien.

A quoi sert la nouvelle tranche de jambon appelé intercommunalité ? Au départ elle devait permettre des économies mais par un savant retournement de la part des élus, elle coûte de plus en plus cher et rajoute à la cacophonie organisationnelle de la France.

A quoi servent les doublons département/régions ? A faire plaisir à un maximum de copains tout en multipliant les budgets, donc les impôts.

A quoi servent 36.000 communes, surtout depuis qu’on ne les subventionne plus ?   A titre de comparaison, il y a 12.000 communes en Allemagne et 8.000 en Italie et seulement 1900 en Belgique.

A quoi servent autant de conseillers municipaux ? Savez-vous quel est l’utilité de chacun d’entre eux dans votre ville ? Savez-vous combien ils coûtent ?

Et maintenant on vient de nous créer les super-métropoles, au nombre de 12. Quelle sera leur utilité ? Combien cela coûtera-t-il aux contribuables.

 

electorat02.jpg

 En laissant les copains de côté et avec peu d’imagination, on peut passer de 650.000 élus à 200.000 sans aucun problème et ce ne seront pas 450.000 chômeurs en plus puisque normalement ce sont des citoyens comme vous et moi.
Quelle simplification, quelles économies, quelle efficacité, mais tout cela va contre l’intérêt de nos politiques.