Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/04/2014

Transition énergétique : des idées à creuser

Dans les années 50 (1950), la décision fut prise d’installer des centrales nucléaires pour pourvoir la France en électricité. Pour compléter le parc de centrales nucléaires, des centaines de milliards d’euros furent dépensés et le résultat était une relative indépendance énergétique pour notre pays à des prix du kilowatt/heure très bas.

Mais arrive la grande Vertitude attitude, Tchernobyl puis Fukushima ont sonné le glas du nucléaire jugé trop dangereux par ceux qui se disent écologistes, mais faudrait-il encore voir des idées avant de casser ce qui a coûté des centaines de milliards.

Alors faute d’idées, les écologistes vont essayer d’imposer ce qu’ils appellent les énergies durables, et là, ils se sont fourré le doigt dans l’œil non pas jusqu’au coude mais au fin fond de leurs fondements. Du vent pour les éoliennes, il y en aura certainement toujours dans des milliers d’années mais encore faut-il qu’il souffle régulièrement pour que l’éolien soit rentable. Comme les écologistes ne font jamais d’études, ils ont imposé l’énergie éolienne uniquement sur des présomptions et une arrière-pensée qui se voudrait écologique. Après les centaines de milliards d’euros dépensées dans le nucléaire pour avoir une électricité pas chère, les écolos ont inventés l’énergie durable qui va coûter à son tour des centaines de milliards pour une énergie dont les prix ne cessent de grimper malgré les soutiens subventionnés des États.

Bientôt, plus personne ne pourra avoir l’électricité chez lui et pire, on parle toujours des salaires et des charges qui plombent les entreprises, mais l’énergie de plus en plus chère plombe également les entreprises, surtout les PME et TPME.

Nous ne parlerons pas sur ce billet du massacre des paysages, du patrimoine, de la faune et du tourisme et nous remercierons les Verts pour cette idée d’énergie durable et de transition énergétique.      

 

Des idées à creuser :

Installer des éoliennes au-dessus de l’Assemblée Nationale et du Sénat, il y a tellement d’air brassé par ces élus totalement incompétents qu’il n’y aura jamais d’arrêt des turbines de ces éoliennes-là, contrairement à celles qui foutent nos paysages et notre patrimoine en l’air, donc notre tourisme. Autre avantage, nos élus pourraient ainsi apprendre quels sont les nocivités des aérogénérateurs. Il pourrait également être installées des éoliennes au-dessus de très nombreux sites de collectivités et d’Entreprises Publiques dans lesquelles on brasse plus d’air qu’on a d’idées.

L’utilisation de l’eau, non pas des retenues d’eau comme les barrages, mais des petites installations au fil de l’eau se servant de la force du courant.

Encourager les recherches sur la biomasse qui a le double avantage de produire de l’énergie en débarrassant des déchets en tous genres.

 

Alors arrêtons le massacre, il n’y a pas péril en la demeure  en matière énergétique, en France, contrairement à ce qu’annonce EDF chaque hiver en parlant de pénurie, c’est en réalité une pénurie organisée. Arrêtons de tout massacrer pour des énergies chères et intermittentes et utilisons les dizaines de milliards de subventions dans les énergies renouvelables pour relancer la recherche, les industries et l’artisanat. Ce sont ces milliards d’euros dépensés inutilement qui manquent à la relance de notre industrie et de notre économie.

Le refus de EELV (et non des écologistes car il faut faire la différence, il y a de vrais écolos en France) de participer au nouveau gouvernement ressemble plus à une fuite devant les responsabilités et un aveu d’incompétence. Refuser un Ministère regroupant, écologie, transports et énergies, c’est un déni de compétence mais un espoir pour la France, pour son patrimoine, pour ses paysages, pour le prix de l’électricité.

01/04/2014

Hollande, un spécialiste du Poisson d'Avril!

Ne parlons plus des municipales, c’est du passé, tout comme cela devient le passé toutes les déconvenues liées à une politique sans relief et sans conviction. Arrive le 1er Avril et toutes les bonnes nouvelles commencent à être annoncées :

  • Vendredi avant-veille des élections, nouveau dérapage de l’emploi, mais ce n’est pas un petit dérapage, 0,9% en plus c’est faire faire un tonneau à l’emploi.

  • Lundi matin et curieusement au lendemain des municipales et en partie cachée par les résultats, annonce du déficit public de 4,3% au lieu des 3% annoncés il y a plus de un an et corrigé progressivement à 4,1%. Encore un énorme bémol dans la politique de Moi Président. Mais dans le même temps et toujours en catimini, annonce des autres chiffres et en particulier les dépenses publiques qui continuent à grimper alors qu’on nous annonce des économies de l’État ainsi que les prélèvements obligatoires qui ont augmentés de presque 1% par rapport au PIB, une véritable catastrophe. C’était la veille du 1er Avril et nous apprécions ce geste du gouvernement de ne pas en faire l’annonce en ce jour fatidique.

  • Et nous voici le 1er Avril, et arrive la troisième bonne nouvelle, celle de ou plutôt des augmentations de l’EDF. Une première augmentation de 2% avec effet rétroactif s’il vous plaît depuis 2012. Et elle sera suivie d’une deuxième augmentation de 5% en Août. Que ceux qui se réjouissait d’un hiver ayant permis de moins consommer, tempèrent leur joie, il faut bien que EDF gavent tout ceux qui en dépendent ainsi que de nombreux politiques. Nous pouvons remercier au passage EELV grâce à qui tout cela devient possible, la production des énergies renouvelables étant la principale cause de l’explosion des factures énergétiques au profit de sociétés qui n’embauchent personne.

Merci donc encore, à vous, Monsieur le Président, merci pour votre surprise du 1er Avril 2014 et nous nous inquiétons déjà des surprises que nous réservera la Grosse Cloche de Pâques.

31/03/2014

Brève de comptoir : l'actualité de la semaine vue par un râleur

Boeing de la Malaysia : Y at-il un pilote dans l’avion ? Y at-il des responsables dans la compagnie Malaysia ? On peut même se poser la question s’il y avait un avion. Pas de doute, ça sert la technologie.

 

Municipales : Une fois de plus, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et tout le monde a gagné. Il n’y a que l’électeur, une fois de plus, qui est Gros Jean comme devant.

 

Municipales : Mais ils sont ou, mais ils sont ou, les abstentionnistes puisqu’on n’en tient jamais compte et pour cause, plus il y a d’abstentionnistes et plus les gros bras appelés mammouths retrouvent des places juteuses alors qu’ils sont poursuivis en Justice.

 

Taubira : Mensonges sur toute la ligne, elle n’a absolument pas les diplômes dont elle s’est si brillamment dotée. Et cette personne est Ministre de la Justice ? Qu’elle donne sa démission et rende les salaires inconsidérés qu’elle a perçus. Et ce n’est pas du racisme que de faire cette demande, c’est de la raison.

 

Remaniement : C’est marrant de voir les tronches de certains Ministres actuels qui se posent la question, aurai-je toujours mon maroquin la semaine prochaine. Allez, pour ceux qui partiront, ce sera déjà une retraite dorée sur le dos des petits retraités et travailleurs.

 

Radars mobiles : 300.000 personnes flashées, je ne plaindrai certainement pas ceux qui estiment que les lois ne sont pas faites pour eux, ils coûtent cher à la société, c’est à cause d’eux qu’on crée des radars très, très chers.

 

Justice : Bayonne on relâche un trafiquant avec 30 kilos de cannabis et dans le même temps on refile une amende à un gamin qui écoute de la musique dans une gare. Voilà une Justice qu’elle est bonne !! Taubi, fais ton boulot !

 

Heure d’été, heure d’hiver : A quoi cela sert-il en réalité ? Plus personne ne le sait. Mieux vaudrait apprendre à faire des économies d’énergie que de changer d’heures. Rien ne vaut l’heure des braves ! Mais attention après l’heure c’est plus l’heure.

 

Homophobie, lesbophobie : La montée de l’homophobie constatée n’est-elle pas le résultat de la loi Taubira et de ce gouvernement ? A stigmatiser l’opinion sur cette couche marginale de la population, on peut voir le résultat. Bravo Madame Taubira.

 

Élections municipales : Des médias continuent encore à indiquer comment voter. Sont-ce les mêmes que ceux qui nous balancent des ondages débiles chaque jour ? L’électeur est-il considéré comme majeur en France ?

 

Assurance chômage : Encore un accord fait pour durer seulement 2 ans (sic Mr Sapin Ministre du Travail), ne pourrait-on pas avoir des accords de plus longue durée ? Quant au contenu, toujours un patchwork fait de bric et de broc.

 

Brick : En parlant de bric et de broc, Madame Brick Ministre, n’a pas apprécié la cuisine de l’Elysée. Le chemin de la sortie est grand ouvert pour les Ministres inutiles et gavés.

 

Abaissement de la vitesse à 80 km/h : Bientôt, il faudra prendre la voiture mais la pousser pour ne plus utiliser d’essence. A quand la réglementation du diesel et l’augmentation de ce carburant ? Mais c’est vrai, tous les dirigeants EELV roulent au diesel !

 

Contrats Chinois : Regardez bien ces accords de 18 milliards. Total, Areva, GDF, EDF peuvent se frotter les mains, mais il n’y aura quasiment pas d’impact sur l’emploi. Encore un grand bravo pour François l’incapable !

 

Visite du Président Chinois : Coupure des autoroutes à Lyon puis entre Paris et Versailles. La voilà la solution pour atténuer la pollution, organiser des visites officielles autour de Paris avec fermetures des périphériques et autoroutes.

 

Cigarettes électroniques : Le produit utilisé est potentiellement mortel. Une fois de plus on remplace de la crotte par de la merde. Arrêtez de fumer du tabac et fumez du cannabis comme diraient certains de chez EELV.

 

Jérôme Kerviel : Tout l’art de faire endosser par un tiers, les erreurs et les errements des grosses banques et sociétés, que ce soit dans la finance, l’industrie ou l’énergie renouvelable. Nous ne sommes bons qu’à payer et être responsables de leus conneries.

 

Chiffres du chômage : Moins attendus, moins commentés et totalement passés inaperçus par les politiques. Les chômeurs n’intéresseraient-ils plus la classe des arnaqueurs ? Mais le résultat est superbe, presque 1% en un mois ! Quel progrès pour ce gouvernement.

 

PSA Dongfeng : Encore un mariage conclu par ce gouvernement Hollande 1. Après les gays et lesbiennes, voilà le mariage PSA Dongfeng. Ce n’est plus un gouvernement mais une agence matrimoniale !

 

Chômage (bis) : Il monte de plus en plus vite et pourtant, chose curieuse, les magasins de bricolage sont ouverts le Dimanche. Notre gouvernement ne doit pas savoir bricoler ou plutôt, peut-être bricole-t-il trop et sans savoir.

 

Magazine « Lui » : Il pourrait bientôt être vendu aux enchères. Il paraît que Tapie, DSK, Delanoë seraient intéressés pour des raisons diverses. Un certain FH n’est pas intéressé par « Lui » mais serait intéressé par Closer.

 

FN ou tentation du ni-ni : Nous avions déjà le personnage oui-oui et nous voilà avec des électeurs ni-ni. Est-ce qu’on prend l’électeur pour un imbécile ? Ah c’est ben vrai câââ !

 

Vol MH370 : On a étendu la zone de recherche mais comme on ne sait plus du tout ou chercher, on cherche maintenant dans les zones d’enfouissement de déchets nucléaires et les décharges publiques du monde entier. Qu’on commence déjà par nous expliquer comment un avion peut disparaître !

 

Mali : Les chasseurs alpins Français traquent les djihadistes dans le désert. Mais à ce qu’il paraît, les djihadistes se cachent dans les cités de banlieues Françaises. Alors pourquoi ne pas rapatrier nos troupes pour surveiller nos cités !

 

Ayrault : Vu comme un véritable sauveur en 2012, un véritable « Héros », il est voué maintenant à la descente inexorable vers les oubliettes. Alors « Ayrault », « Héros », « Zérro », « Zayrault » ??? Allez réveilles-toi Jean-Marc, c’est l’heure du départ.

 

Voilà pour la semaine mais on se prépare sans doute à une semaine très, très chargée en résultats et annonces de tous poils. A la semaine prochaine, si vous le voulez bien.

 

Et maintenant ;

 

-1-

Le changement c’était avant

Le bazar c’est maintenant

-2-

Non Monsieur Copé, le premier parti n’est pas l’UMP

Abstentionnistes = 38,82% premier parti de France

-3-

Les écolos, ils sont rigolos

27/03/2014

Hollande : un spécialiste du pays bas, très bas!

 Depuis un certain temps, on peut constater moins de présence de Moi Président, peut-être a-t-il encore des occupations importantes Rue du Cirque à Paris qui le privent de déclarations fracassantes et contradictoires.

Un Dimanche électoral catastrophique pour son parti le PS ne l’a pas fait sortir de sa tanière ou si peu, juste le temps de prendre un Falcon (merci pour les économies et le CO2) pour aller voter dans sa Corrèze. Suite à la défaite, aucune déclaration, aucun mot sur des résultats pourtant imputables à une politique catastrophe de « Le changement c’est maintenant ».

Quand on cherche à se raccrocher aux branches, il faut faire attention à ses déclarations. Pour la venue du Président Chinois, on a pu lire que 50 accords pour 18 milliards avaient été signés et notre père François sortant enfin de son silence de rajouter « 18 milliards de contrats, c’est de l’emploi, de la croissance et surtout des perspectives d’ampleur pour les années qui viennent ». Cette valeur de 18 milliards d’euros tombera-t-elle dans les caisses des Entreprises Françaises ? Certainement pas, à commencer par la commandes d’Airbus, commande qui avait été gelée. Airbus étant un consortium Européen, il y aura certes des retombées sur l’économie Française mais pas de la totalité du contrat. Quels sont les impacts sur l’emploi de contrats portant sur le gaz qui sont des accords de coopération et non des contrats de vente. Quels sont les impacts sur l’emploi des contrats avec Total portant sur le GNL (Gaz Naturel Liquéfié), nous n’avons pas de gaz en France et les usines de liquéfaction se trouvent en Asie, en Russie, dans les pays Arabes ou en Afrique, alors, cocorico pour Total mais impact zéro sur l’emploi en France.

remaniement.jpg

 

Alors maintenant, tout le monde se retourne vers des perspectives de remaniement du gouvernement. Que va-t-il se passer ? Croyez-vous que Moi Président va changer de politique ? Comment peut-on trouver de nouveaux Ministres capables alors qu’à ce qu’il paraît, les meilleurs avaient été promus en 2012 ? D’ailleurs, si nous regardons les meilleurs en question :

Premier Ministre : Un Zayrault pointé.

Ministre du travail : Pour lui ça sent le Sapin mais gageons qu’il sera toujours là.

Ministre de la Justice : sera conservée pour qu’on puisse continuer à trouver les contestataires racistes. Il paraît que c’est une icône de la gauche, tu parles d’une Sainte-Nitouche !

Les Ministres Verts : Personne n’en veut mais ils se rendent indispensables en pesant sur la vie politique et l’économie en échange de leurs quelques voix.

Ministre de l’économie et du budget : A part la solution de facilité d’augmenter les impôts, quoi de plus ? Et pour quels résultats ?

Ministre du Redressement productif : Un titre ronflant pour aucun résultat. Sans autre commentaire, il fallait caser ce copain quelque part.

Quant aux autres, ils ne servent strictement à rien ou à pas grand-chose. Qui connaît Lamy, Carlotti, Arif ou Conway-Mouret ? Ils seront passés dans la discrétion la plus totale et seront remplacés par d’autres copains cherchant une retraite prématurée et grassement payée.

Soyons-en certains, les têtes vont changer (ou pas) mais les résultats seront les mêmes. Les Ministres et leurs résultats, c’est comme la chaîne digestive de l’homme, on peut manger du caviar, de la soupe ou des pâtes, on peut varier les menus mais ce qui ressort à la fin c’est toujours de la merde.  

 

26/03/2014

Municipales : Les grandes magouilles des fripouilles politiques

 Certains parlent de grandes manœuvres, d’autres de tractations alors qu’il s’agit tout simplement de grandes magouilles électorales dans la plupart des cas.

Il est particulièrement marrant de voir l’expression « Front Républicain » brandi et utilisé par le parti socialiste (PS). Il semble que le Front Républicain ne soit utilisé que lorsque le PS est en pleine déconfiture et cela ressemble plutôt à un aveu d’impuissance ou un appel au secours. Il faut donc traduire le terme « Front Républicain » par « Au secours on coule ». Le meilleur du plus beau étant atteint par la candidate PS de Fréjus qui, n’ayant pas trouvé d’appuis, ni à gauche, ni à droite, a déclaré qu’il n’y avait plus de Républicains ce qui signifie que seuls ceux qui votent PS sont Républicains. Merci Madame pour cette déclaration qui prouve simplement que les électeurs de Fréjus ont eu raison de vous jeter.

Le rapprochement PS et EELV ressemble à s’y méprendre à  une méga magouille, c’est « Je t’aime moi non plus », c’était pour EELV une manière d’obtenir une fois de plus, plus de sièges que ne vaut leur nombre d’électeurs. Seuls, ils n’ont aucune chance d’obtenir quoi que ce soit, mais pour obtenir un maximum de sièges, monter une liste et attirer des électeurs PS dans le giron est un excellent moyen de tractation. Que ce soit Paris ou Toulouse, la messe était dite avant que EELV n’annonce avoir une liste, tout le monde savait qu’il y aurai fusion dès le Lundi suivant le premier tour. Quant à la liste de Nantes, c’est la plus belle des mascarades et c’est bien représentatif de ce que valent les Verts en retournant leurs vestes. EELV devrait prendre comme hymne, la chanson de Jacques Dutronc, l’Opportuniste, « aujourd’hui je retourne ma veste et demain mon pantalon ».

 Face à ces magouilles en tout genre, quel va être la tentation des électeurs. Croyez-vous que cela donne envie aux gens de se déplacer ? Il y aurait encore plus d’abstention que cela ne serait pas étonnant. Mais comme aurait dit Coluche, magouille de gauche, magouille de droite, la magouille n’a aucune couleur politique.

 Il serait très étonnant que dans toutes ces tractations et bien que ce soit des élections municipales, les candidats pensent aux citoyens électeurs.