Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/05/2014

Comment croire un journal qui publie de telles âneries!!?

Ce matin en lisant la Dépêche du Midi, un article qui devrait intéresser tout le monde laissait paraître une fois de plus la nullité des journalistes et surtout le manque de sérieux de ceux qui mettent les informations en ligne. Comment peut-on croire que l’article a été relu alors que le titre est une véritable énormité ! Vous pourrez lire l’article en entier à l’adresse si le journal ne s’est pas aperçu de sa connerie :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/05/17/1882960-une-baisse-des-impots-pour-un-milliard-des-menages-francais.html

Le titre, au lieu de : « Une baisse de un milliard pour les ménages Français » est devenu :

« Une baisse des impôts pour un milliards de ménages Français ».

 Pour ceux qui doutait d’un immigration galopante, ils auront la preuve que nous baissons les impôts de tous les Chinois qui ont une adresse fictive dans les XIème et XIIIème arrondissement de Paris.

14/05/2014

Européennes : des places au chaud à garder ou à prendre!

On nous bassine que les électeurs ne se déplaceront pas pour aller voter, mais que font les candidats pour nous inciter ? RIEN !

A commencer par les règles du vote, savez-vous quelles sont les règles et le nombre de candidats. Si vous n’êtes pas curieux, personne ne vous l’indiquera. La France a 74 députés Européens répartis par grandes régions. Pour la grande région Sud-Ouest qui regroupe Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, la représentation est de 10 députés. Petite curiosité au passage à noter, les grandes régions existent déjà et des têtes pensantes cherchent comment regrouper nos régions administratives pour faire des économies, pourquoi ne pas reprendre ce découpage électoral des Européennes ? C’est un scrutin de liste à la proportionnelle et à un seul tour, chaque liste est représentée par 20 noms. Chaque électeur vote pour une seule liste sans pouvoir supprimer un seul nom. Les listes ayant moins de 5% n’ont pas droit à la répartition des sièges. Les sièges sont répartis à la proportionnelle.

Vous pouvez déjà noter une très jolie incongruité, il n’y a que 10 sièges à pourvoir mais chaque liste contient 20 noms, on peut se demander pourquoi, si ce n’est faire plaisir aux copains qui voient ainsi leur nom s’étaler dans les journaux ! Autre incongruité, les listes à moins de 5% ne sont pas représentées. Il y a pour la région Sud-Ouest 25 listes qui se présentent et seules 5 ou 6 peuvent prétendre à plus de 5%, il y aura donc environ 80% des listes non représentées. En 2009 ces petites listes représentaient environ 25% des électeurs qui s’étaient déplacés…. Pour rien !

 

europe.jpg

 

Maintenant, connaissez-vous les députés Européens sortants ? NON ! Et pourtant, les places sont tellement bonnes à prendre, que quasiment tous en redemandent. Et pourtant, nos représentants du Sud-Ouest ne peuvent pas prétendre à être les champions de la présence dans l’hémicycle Européen. Une personne comme José Bové, député Européen sortant sous l’étiquette écologiste et qui se représente alors qu’il n’a rien fait du tout et surtout pas en faveur de l’écologie, c’est vraiment très, très fort. Quant à certains noms tels, Rochefort (Modem) , Greize (EELV), de Veyrac (UDI), Castex (PS), Sanchez-Schmidt (UMP) ou Vergiat (Front de gauche), ils vous sont certainement totalement inconnus. Et pourtant vous avez voté pour ces inconnus !

Vous a-t-on seulement donné les listes des noms sur vos journaux, alors que nous devons voter dans 10 jours ?

Alors pourquoi chercher la raison de la désaffection des électeurs pour les Européennes ? Voter pour des inconnus grassement payés à ne rien foutre sur le dos des électeurs.

  

13/05/2014

Redécoupage administratif : Encore une réforme mal engagée!

Que ne dit-on pas déjà sur ce redécoupage et sur des suppressions éventuelles. C’est tout et n’importe quoi, et malgré tout, nous pouvons voir des sondages sur ce sujet dans lesquels les instituts, fidèles à leurs habitudes, trouvent des résultats contradictoires.

Mais peut-on s’étonner de résultats contradictoires quand les questions sont mal posées. J’ai cru entendre l’idée de « suppression des conseils généraux », hors, la question posée dans les sondages et comme l’indiquent les résultats, c’est devenu « suppression des départements ». Alors il y a une grande différence entre des économies et une simplification par suppression des conseils généraux et le grand foutoir qu’aura immanquablement comme résultat, la disparition des départements. Réfléchissons un peu, supprimer les départements sera-t-il source d’économies ?  Certainement pas car il faudra revoir toutes les codifications actuelles et basée sur un découpage géographique des départements. Un exemple parmi tant d’autres, la carte de Sécurité Sociale, si les départements disparaissent, c’est toute la codification actuelle qui prend en compte le numéro du département ainsi que le numéro d’ordre de votre naissance dans la commune, qui sera à revoir. Il faudra alors refaire toutes les cartes vitales et faire un passage périlleux entre deux codifications. Si cela doit se faire, combien de milliards d’euros cela coûtera-t-il, sans compter, passez-moi l’expression, le bordel organisé au niveau de la santé. Et ce n’est qu’un exemple car tout a été basé sur les départements depuis Napoléon 1er. Alors suppression d’élus inutiles que sont les conseillers généraux, oui, mais suppression des départements comme on l’entend dire, non ! A-t-on pensé également aux effectifs des conseils généraux dans un contexte de chômage de plus en plus important. Ces effectifs des conseils généraux sont ceux qui ont le plus augmenté, en effet le nombre d’employés territoriaux travaillant (on le suppose) dans les conseils généraux a augmenté de 614% en 10 ans. Alors que va-t-on faire de tout ce personnel devenu inutile ?

redécoupage, régions, départements, économies, élus, sondages, contradictoires, s"curité sociale

 

Ce redécoupage commence à faire rire en dehors de notre territoire. Il suffit de lire certains journaux Anglais ou des USA. Comme le dit l’un d’eux, refaire les régions administratives, c’est comme supprimer les lignes entre les États Américains et on ne supprime pas la ligne figurant entre l’Oklahoma et le Texas. Mais ce qui fait le plus rigoler nos amis anglo-saxons, ce sont les différents sondages qui sont parus et en particulier ceux disant que 68% des Français sont pour un redécoupage des régions mais 77% refusent qu’on touche à leur propre région !!

Au fait, a-t-on pensé également à la région Alsace-Lorraine et ses lois particulières, il faudra bien les prendre en compte dans un redécoupage.

 Sans vouloir s’avancer, le mille-feuilles administratif risque d’avoir un sacré mauvais goût pour beaucoup de gens et en premier lieu pour certains élus et de nombreux agents territoriaux. Et pourtant, une simplification s’impose accompagnée d’une nette diminution d’élus (plus de 680 .000 actuellement) lesquels coûtent vraiment trop chers aux citoyens Français !

 

09/05/2014

Municipales: les bobards de prétendus vainqueurs occitans!

Avec un peu de retard, nous aimerions revenir sur les municipales et surtout sur un article qui est passé sur les journaux locaux  et qui démontre bien qu’aucun contrôle n’est effectué par certaines rédactions lorsqu’il s’agit d’articles écrits par des tiers et que certaines personnes se servent ouvertement des journaux et autres médias pour se faire une fausse publicité.

Depuis Octobre 2012, des articles mettaient en avant une association au nombre très limité d’adhérents. On aurait pu croire que cette association influait sur le gouvernement et était forte d’une armée de colleurs d’affiches. Le but de cette manipulation médiatique : obtenir des places sur des listes municipales et être élus, non pas pour influer sur la vie locale, mais pour avoir une place au chaud. Fin 2012, cette association annonçait même présenter des candidats dans toutes les grandes villes de l’Aude telles Narbonne, Carcassonne, Castelnaudary, Lézignan, entre autres. (voir par exemple Le Midi Libre du 29/01/2013, ou L’Indépendant du 28/01/2013 et son inénarrable photo représentative de cette association).

Le résultat a été tout autre, aucun candidat ne représentait cette association dans des listes sauf à Carcassonne, lequel candidat a été battu alors qu’il était conseiller sortant. Quel succès! Il est même curieux de constater que 2 personnes réélues, dont une comme maire, et qui étaient auparavant adhérents de l’association, n’ont même pas été reconnus comme étant représentatifs du mouvement ou de l’association.

Mais qu’à cela ne tienne, deuxième étage de la fusée, ces quelques braillards se sont alors raccrochés aux valeurs portées par un groupement de femmes et d’hommes de bonne volonté désirant faire vivre la culture  et la langue Occitane sur l’ensemble du territoire Occitan, c’est-à-dire, pas seulement un petit territoire même pas grand comme un département, mais rassembler sur un tiers de la France. Bastir 14, tel est le nom de ce groupement, qui avec à sa tête David Grosclaude et Guilhem Latrubesse, conseillers régionaux, a créé un label Occitan multi régional dont s’est revendiqué illico notre association de bras cassés.

Evidemment, comme après chaque élection, il est bien connu que tout le monde a gagné. Alors nos gais lurons ont allumé le troisième étage de la fusée afin de se faire un maximum de publicité, eux qui ne représentent rien du tout. Alors, rien de plus facile en alertant les médias d’une réunion des élus occitans puis après cette réunion en faisant placarder sur les journaux locaux le compte-rendu de cette réunion avec photo à l’appui. Mais ce qu’il y a de grave dans tout cela, c’est que le compte-rendu est mensonger et ne reflète absolument pas les faits. Il est annoncé 20 élus occitans dans l’Aude, alors il vous suffit de vous reporter à l’excellent site Bastir 14 pour vous apercevoir qu’il y a eu en tout 55 élus dans l’ensemble des régions dont seulement 9 dans l’Aude, vous pouvez y trouver les noms et ville ou village de chacun des 9 élus. Deuxième mensonge, les 200 personnes qui se sont retrouvés lors de cette réunion. Nous étions présents au dehors et nous avons pris des photos de l’énorme attroupement de…. 30 personnes maximum. Nous ne publions pas les photos mais nous l’aurions pu.

Cette association pour être encore plus crédible a fait figurer une photo ou seraient rassemblés les 20 élus, mais par malheur, il ne figure même pas les 9 personnes, il en manque, alors se pose la question : QUI SONT LES INCONNUS NON ÉLUS ? Facile à répondre, vous prenez les 4 ou 5 gais lurons dont les têtes  s’affichent régulièrement sur vos journaux pour faire part de leurs atermoiements, et vous y ajoutez quelques-uns des participants par l’odeur de l’alcool alléché.

Alors se pose la question : pourquoi les journaux font paraître de tels articles mensongers, mais aussi pourquoi ces articles ne sont-ils pas contrôlés avant de vous être jetés en pâture.

Pour information, le Président de l’association en question est journaliste lui-même, ça peut aider à raconter n’importe quoi sur un support médiatique qui n’est pas celui dans lequel il se commet !

06/05/2014

La publicité : Un mal non nécessaire!

Que ce soit un support papier, la radio, internet ou la télévision, nous sommes envahis de publicités totalement abrutissantes. Les annonceurs ont-ils seulement  une idée de ce que les pubs leur rapportent comparé à ce qu’elles leur coûtent ? Pour les publicités dans la boîte à lettre, personnellement c’est le rangement direct dans la poubelle et nous sommes très nombreux à mettre directement ces kilos de papier dans la poubelle sans en lire une seule ligne. Quant à la publicité télévisuelle, elle devient réellement de plus en plus à côté de ses objectifs, en particulier celui d’intéresser le consommateur.

Je ne sais pas si vous faites attention à ces publicités qu’il vous est rendu obligatoire de regarder car intervenants en plein milieu d’émissions que vous suivez, mais dernièrement, par curiosité, j’en ai regardé. Quelle bêtise, quelle ringardise, comment peut-on acheter en regardant ces publicités ?

 

Pub01.jpg

 

 

Un exemple : les publicités pour les automobiles. Avant on vous parlait du moteur, de la carrosserie, de la consommation, mais maintenant, regardez et écoutez bien, on vous les vend pour la wifi, la puissance de la radio, les gadgets qui se trouvent à l’intérieur et qui parfois représentent des dangers pour la conduite. Mais en aucun cas, on vous parle du moteur, du confort, de la pollution, on ne sait même plus s’il y a 4 roues et un moteur.

Avant, et Coluche en avait fait un sketch, il y avait la lessive de plus en plus blanche, maintenant nous avant la lessive raciste qui trie les couleurs, il y a celle qui lave l’eau, il y a celle qui régénère, mais savoir si ces lessives lavent, c’est le cadet des soucis des annonceurs et des publicistes.

Une autre chose, et là, cela devient de la publicité mensongère, il y a ceux qui se déclarent Numéro 1 de quelque chose pour faire croire qu’ils sont plus sérieux. Il y a cette société de crédits (ne pourrait-on pas interdire les pubs pour ces sociétés ?) qui est paraît-il numéro 1 du service clients, mais une autre société fournisseur d’accès se dit aussi numéro 1 en service clients ainsi qu’un Assurance. De nombreux produits sont déclarés produits de l’année ou numéro 1. Qui pourrait me dire s’il a été contacté pour voter pour un service ou un produit ? Qui pourrait me dire comment et par qui sont établis ces votes ? Un mensonge permanent venant des publicistes, à n’en pas douter.

Pour en finir mais il y aurait tellement d’autres choses à dire, les programmes gratuits pour les Iphone, qui permettent, paraît-il, de comparer les prix de la concurrence en lisant le code barre et le Qrcode. Si vous en avez déjà fait l’expérience, il vous est impossible de faire une comparaison puisque vous n’avez pas l’accès aux prix fournisseurs ni aux prix en temps réel dans les différents magasins. On peut vous indiquer n’importe quel prix, n’importe où et n’importe comment et tout cela dans le but unique de vous faire croire que le magasin dans lequel vous êtes, est le meilleur. J’ai 3 programmes différents de lecture de barre code ou qrcode, sur mon téléphone portable, et bien faites l’expérience vous-même, mais les 3 programmes me donnent 3 résultats différents pour une même lecture de code.

Et nous ne parlerons pas de ces publicités annonçant des prix incroyables mais dont vous ne pourrez jamais trouver les références si vous vous déplacez.

Alors, la pub, à qui rapporte-t-elle ? Aux consommateurs ? Aux grandes surfaces ? Aux producteurs ? Et si cela ne rapportait qu’aux publicistes !