Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/01/2014

Pacte de responsabilité : le grand flou du gros mou!

On a pu prendre connaissance du contenu du pacte de responsabilité ou plus exactement on a pu prendre connaissance d’un flou très artistique entourant un projet d’envergure mais mal conçu, comme ce gouvernement nous en a malheureusement donné l’habitude.

Une série d’idées, la création d’un observatoire qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un comité Théodule supplémentaire, des places pour des copains, et financement complètement incertain puisque rien n’a encore été dit quant à ses sources.

On nous annonce un jour la disparition des départements, un autre la réduction du nombre de régions, et tout cela sans aucun chiffre à l’appui, aucune idée sur les retombées aussi bien économiques que sociales de ces suppressions. Car nous supposons que s’il y a suppression de collectivités à cause de doublons, il y aura forcément suppressions d’emplois dans ces mêmes collectivités. Mais c’est étrange, personne n’en parle, même pas les syndicats.

Petite chose amusante, ces bruits de suppression des départements ! A un moment où l’on cherche à faire des économies de bouts de chandelles, on augmente le nombre de conseillers généraux en les rebaptisant conseillers départementaux, dans quasiment tous les départements. Prenons l’exemple concret du département de l’Aude avec actuellement 35 cantons donc 35 conseillers généraux, sous prétexte d’égalité hommes/femmes, le redécoupage va donner 19 cantons, oui mais avec 2 conseillers par canton donc 38 conseillers départementaux. Soit une augmentation des charges salariales minimum pour ce seul département de 68.426,28 euros. Cherchez l’erreur !!!

C’est bien toutes ces annonces faites aux électeurs potentiels mais il faudrait effectuer quelques vérifications avant de les faire, annoncer des faits réels et non des souhaits et surtout donner des chiffrages.

L’électeur devient comme Saint Thomas, il ne croit que ce qu’il voit.  

Les commentaires sont fermés.